Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Prévention de la délinquance

(1ère lecture)

(n° 433 , 476 , 477)

N° 130 rect.

13 septembre 2006


 

AMENDEMENT

présenté par

C Favorable
G Favorable
Adopté

M. de BROISSIA, Mme GARRIAUD-MAYLAM, MM. HURÉ, GRIGNON, DOLIGÉ et MILON, Mme B. DUPONT, MM. BESSE, CLÉACH, HOUEL, JARLIER, SIDO, BILLARD, B. FOURNIER, ESNEU, VIAL, LEROY

et les membres du Groupe Union pour un Mouvement Populaire et M. RETAILLEAU


ARTICLE 2



Rédiger ainsi le second alinéa du texte proposé par le 2° de cet article pour l'article L. 121-6 du code de l'action sociale et des familles :

« La convention précise l'étendue et les conditions financières de la délégation de compétence, ainsi que les conditions dans lesquelles les services départementaux correspondants sont mis à la disposition de la commune. »

Objet


Les départements sont favorables à la possibilité de déléguer une partie de leurs compétences en matière d'action sociale aux communes. Toutefois, ils souhaitent une certaine souplesse dans la mise en œuvre de cette délégation.

Dans cette perspective, le présent amendement renvoie à la convention la définition des conditions dans lesquelles les services du Conseil général sont mis à la disposition de la commune.


NB :La rectification porte sur la liste des signataires.