Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Rétention de sûreté

(1ère lecture)

(URGENCE)

(n° 158 , 174 )

N° 64

28 janvier 2008


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

Mmes BORVO COHEN-SEAT, MATHON-POINAT, ASSASSI

et les membres du Groupe communiste républicain et citoyen


ARTICLE 1ER


 

Supprimer cet article.

Objet


 

Le projet de loi crée une « rétention de sûreté » permettant de maintenir enfermée, pour une durée renouvelable indéfiniment, une personne qui a pourtant purgé sa peine. Non contents de constater que le gouvernement, en instaurant une telle mesure, admet implicitement l'inefficacité de la prison -et notamment des longues peines- sur certains condamnés, les auteurs de cet amendement ne peuvent accepter que dans notre Etat de droit soit instaurée une sanction pénale infligée en prévention de faits qui pourraient éventuellement être commis.