Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Audiovisuel public - Communication audiovisuelle

(1ère lecture)

(URGENCE)

(n° 145 , 150 , 151, 152)

N° 352

7 janvier 2009


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

MM. ANTOINETTE, ASSOULINE, BEL et BÉRIT-DÉBAT, Mmes BLANDIN, BLONDIN et BOURZAI, MM. BOUTANT, DOMEIZEL, FICHET et GILLOT, Mme KHIARI, MM. S. LARCHER et LAGAUCHE, Mme LEPAGE, MM. LISE, PATIENT et SUEUR, Mme TASCA

et les membres du Groupe socialiste, apparentés et rattachés


ARTICLE 15


Après  le 1°A de cet article, insérer deux alinéas ainsi rédigés :

... ° Après la première phrase du premier alinéa, il est inséré une phrase ainsi rédigée :

« Ce cahier des charges précise les indicateurs de résultats à atteindre en matière d'évolution de la représentativité de la diversité de la société française, tant dans les programmes que dans la création et dans la politique de ressources humaines de France Télévision. »

Objet

La présente loi semble faire une place importante à la représentativité de la diversité de la société française dans la communication audiovisuelle publique, comme le montrent plusieurs parties de l'article 1 ainsi que l'article 15. Cette disposition nous importe tout particulièrement eu égard à la situation actuelle. Les chaînes privées ont d'ailleurs de l'avance en ce domaine sur les chaînes publiques. Il est fondamental que cette orientation n'ait pas qu'une valeur de bonne intention et que les mesures effectives prises par France télévision en ce domaine fassent partie de son contrat d'objectifs et de moyens, et soient assortis d'indicateurs de résultats. Ainsi cette ouverture sur la diversité, notamment ethnoculturelle, orientation essentielle pour la société française d'aujourd'hui, sera garantie parce que nécessairement traduite dans des actions à même d'être évaluées par des résultats concrètement mesurables.