Logo : Sénat français

Direction de la séance

Proposition de loi

Simplification du droit

(1ère lecture)

(n° 210 , 209 , 225, 227)

N° 18 rect. ter

20 mars 2009


 

AMENDEMENT

présenté par

C Favorable
G Favorable
Adopté

M. CAMBON, Mme PROCACCIA, MM. BEAUMONT, ETIENNE, MAGRAS, REVET, BÉCOT, BÉTEILLE et P. BLANC, Mme BRUGUIÈRE, MM. BUFFET, CARLE, CÉSAR, CHATILLON, CLÉACH, FOURCADE et FRASSA, Mmes GARRIAUD-MAYLAM et G. GAUTIER, MM. J. GAUTIER, GUERRY, COINTAT, CORNU, COUDERC, DOUBLET et DULAIT, Mme B. DUPONT, MM. HAENEL, HOUEL, LAMÉNIE, LARDEUX, LAUFOAULU, LELEUX et LE GRAND, Mme MALOVRY, MM. MAYET, MILON et de MONTGOLFIER, Mme PAPON, MM. PAUL, del PICCHIA, PILLET et PINTON, Mme TROENDLE, MM. TRUCY et RICHERT, Mme SITTLER et MM. VASSELLE, JARLIER, de LEGGE, BAILLY et VESTRI


ARTICLE 33


Après le 1° du I de cet article, insérer deux alinéas ainsi rédigés :

...° La deuxième phrase du troisième alinéa de l'article L. 5211-9 est ainsi rédigée :

« Il peut également donner, sous sa surveillance et sa responsabilité, par arrêté, délégation de signature au directeur général des services, au directeur général adjoint des services, au directeur général des services techniques, au directeur des services techniques et aux responsables de service. » ;

Objet

Le présent amendement a pour but de compléter les dispositions de l'article 33 relatives aux délégations de signature.

En effet, cet article 33 ouvre à l'ensemble des maires, quel que soit le nombre d'habitants de leur commune, la possibilité de déléguer leur signature aux responsables de service communaux.

En revanche, seuls les présidents des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) dont la liste est fixée par l'article R. 5211-2 du CGCT ont la faculté de déléguer leur signature aux responsables de services.

De telles restrictions peuvent s'avérer contraignantes pour certains établissements ne figurant pas sur cette liste et dont le volume d'activité nécessiterait pourtant de pouvoir recourir à de telles délégations. Tel est en particulier le cas des syndicats mixtes fermés, qui sont soumis aux dispositions régissant le fonctionnement des EPCI en application de l'article L. 5711-1 du CGCT.

Dans la mesure où, dans son rapport, la commission des lois a considéré qu'il n'était « pas souhaitable de multiplier des limitations qui iraient à l'encontre de l'objectif de simplification et de clarification visé par cette proposition de loi » et qu'il apparaissait au contraire souhaitable « d'accorder aux maires la liberté de recourir à ces délégations de signature lorsque ceux-ci l'estimeront nécessaire », le présent amendement a pour but d'étendre à l'ensemble des présidents d'EPCI ainsi qu'aux présidents de syndicats mixtes fermés cette mesure de souplesse ouverte à l'ensemble des maires, en leur permettant, quels que soient le statut et la taille de l'établissement qu'ils président, de déléguer leur signature aux responsables de service chaque fois qu'ils l'estimeront utile.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.