Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Grand Paris

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 367 , 366 )

N° 2 rect.

6 avril 2010


 

AMENDEMENT

présenté par

C Favorable
G Favorable
Adopté

Mme DUMAS et MM. P. DOMINATI et POZZO di BORGO


ARTICLE 1ER


Après l'alinéa 4

Insérer un alinéa ainsi rédigé :

Ce projet intégre un objectif de croissance économique, afin de soutenir la concurrence des autres métropoles mondiales.

Objet

Entre 1990 et 2007, l'emploi en Ile-de-France n'a cru que de 9,7% alors qu'il augmentait en France métropolitaine de 14,2 %. Avec un taux de croissance de l'emploi comparable à celui de la France métropolitaine, l'Ile-de-France aurait pu, et aurait dû, créer plus de 200 000 emplois supplémentaires au cours de cette période.

Les emplois perdus, ou non gagnés, sont allés pour partie dans les régions françaises et pour partie dans les capitales européennes avec lesquelles Paris et sa région entretiennent une compétition de plus en plus vive (Londres, Milan, Barcelone).

Depuis une dizaine d'années, la croissance en Ile-de-France a été de l'ordre de 2 % par an en moyenne, pendant que celle du « Grand Londres » atteignait 6% et celle de la région de Madrid 4 %.

L'Ile-de-France doit renouer avec une croissance moyenne comparable à celle de ses concurrentes européennes, de l'ordre de 3 à 4 % par an. C'est d'ailleurs un objectif qui a été retenu par le Président de la République.

Cet objectif ambitieux, et nécessaire, doit être clairement réaffirmé par l'article 1er du texte de loi qui tient lieu d'exposé des motifs.