Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Régulation bancaire et financière

(1ère lecture)

(n° 704 , 703 )

N° 160 rect. quater

30 septembre 2010


 

SOUS-AMENDEMENT

à l'amendement n° 81 rect. de M. P. DOMINATI

présenté par

C Demande de retrait
G Demande de retrait
Tombé

MM. J.P. FOURNIER, TRILLARD, BÉCOT, CLÉACH, DOUBLET, LAURENT et BERNARD-REYMOND, Mme BRUGUIÈRE, M. COUDERC, Mme SITTLER, MM. GILLES, CAMBON, LAMÉNIE, BAILLY, BEAUMONT, REVET, DULAIT, BRAYE et MARTIN, Mmes PROCACCIA et PAPON et MM. HURÉ, COINTAT, GOUTEYRON, DUFAUT et MILON


ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 7 UNDECIES


Alinéa 3 et 4 de l'amendement n°81

Remplacer ces alinéas par trois alinéas ainsi rédigés :

« Les frais facturés au bénéficiaire par le prestataire de paiement pour les opérations par carte de paiement, dont le taux doit être fixé contractuellement, ne peuvent excéder les taux de fraude des cartes de paiement établis par l'observatoire de la sécurité des cartes de paiement dans son rapport de l'année précédant la transaction.

« Le taux de fraude établi sur les transactions nationales est appliqué pour les transactions mettant en relation un émetteur français et un acquéreur français, en distinguant, selon la typologie de l'observatoire de la sécurité des cartes de paiement, d'une part, les paiements de proximité et sur automate et, d'autre part, les paiements à distance réalisés en ligne, par courrier, par téléphone ou par fax.

« Le taux de fraude établi pour les transactions internationales est appliqué pour les transactions mettant en relation un émetteur étranger et un acquéreur français. »

Objet

Ce sous- amendement  vise à muer l'interdiction totale portée par l'amendement initial en une régulation du taux de commission à la stricte hauteur des taux de fraude que ces frais bancaires sont sensés couvrir.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.
La mention « Tombé » signifie qu'il n'y avait pas lieu de soumettre l'amendement au vote du Sénat dans la mesure où soit l'objectif poursuivi par l'amendement a été atteint par l'adoption d'un autre amendement (ex. : amendement de rédaction globale incluant la modification proposée), soit, au contraire, l'amendement était incompatible avec un amendement précédemment adopté (ex. : l'adoption d'un amendement de suppression fait tomber tous les autres).