Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Emplois d'avenir

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 769 , 768 , 772)

N° 95 rect.

24 septembre 2012


 

AMENDEMENT

présenté par

C Demande de retrait
G Sagesse du Sénat
Rejeté

MM. TROPEANO, MAZARS, MÉZARD, ALFONSI, BAYLET, BERTRAND, C. BOURQUIN, CHEVÈNEMENT, COLLIN, COLLOMBAT et FORTASSIN, Mme LABORDE et MM. PLANCADE, REQUIER, VALL et VENDASI


ARTICLE 1ER


Alinéa 51

Rédiger ainsi cet alinéa :

« Dans ces zones, des niveaux de qualification supérieurs au baccalauréat peuvent être pris en compte, à titre exceptionnel, pour les jeunes confrontés à des difficultés particulières d'insertion professionnelle.

Objet

Cet amendement vise à rétablir la possibilité pour les jeunes dont le niveau de qualification est supérieur au baccalauréat de bénéficier, à titre exceptionnel, du dispositif des emplois d’avenir lorsqu’ils résident dans les zones visées au premier alinéa de l’article L. 5134-117.

Il est évident que les emplois d’avenir doivent s’adresser en priorité aux jeunes peu ou pas qualifiés. Toutefois, il serait judicieux de ne pas totalement exclure des jeunes ayant un niveau de qualification supérieur au baccalauréat et résidant dans des zones particulièrement difficiles.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.