Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Sécurisation de l'emploi

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 502 , 501 , 494)

N° 69

12 avril 2013


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

M. WATRIN, Mmes DAVID, COHEN et PASQUET, M. FISCHER

et les membres du Groupe communiste républicain et citoyen


ARTICLE 2


Compléter cet article par un paragraphe ainsi rédigé :

… – Au premier alinéa de l’article L. 6323-18 du code du travail, les mots : « qui ouvrent droit à une prise en charge par le régime d’assurance chômage » sont supprimés.

Objet

Les auteurs de cet amendement entendent s’opposer au maintien de cette mesure qui conditionne l’effectivité de la portabilité du droit individuel à la formation, aux modalités de rupture du contrat de travail permettant l’indemnisation par l’assurance chômage. En effet, la portabilité du droit individuel à la formation doit être de plein droit.

Il s’agit notamment d’éviter le cas où un salarié perdrait ses droits à la formation si, après rupture d’un CDI où il avait acquis la totalité de son crédit temps, il acceptait un contrat à durée déterminée. Dans de telles circonstances, le salarié perdrait l’ensemble des droits acquis ultérieurement au bénéfice des droits acquis par le CDD ce qui, pour une période de courte durée, reviendrait à lui faire perdre l’ensemble de ses droits.