Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Refondation de l'école de la République

(1ère lecture)

(n° 569 , 568 , 537, 570)

N° 356 rect.

21 mai 2013


 

AMENDEMENT

présenté par

C Favorable
G Favorable
Adopté

MM. LOZACH, MAGNER, ASSOULINE, CHIRON, D. BAILLY, ANTISTE, EBLÉ, DOMEIZEL, VINCENT, MADRELLE, ANTOINETTE, PERCHERON, ANDREONI, RAINAUD et GERMAIN, Mmes BLONDIN, D. GILLOT, D. MICHEL, LAURENT-PERRIGOT, LEPAGE, KHIARI

et les membres du Groupe socialiste et apparentés


ARTICLE 6 BIS


Rédiger ainsi cet article :

L'article L. 121-5 du code de l'éducation est ainsi modifié :

1° Les mots : « et le sport scolaire et universitaire » sont remplacés par les mots : « le sport scolaire et universitaire, et la contribution apportée par le sport aux apprentissages » ;

2° Après les mots : « l’échec scolaire », sont insérés les mots : « , à l’éducation à la santé et à la citoyenneté » ;

3° Il est ajouté une phrase ainsi rédigée :

« Leur mise en œuvre vise la complémentarité entre les pratiques sportives scolaires, périscolaires et extrascolaires, dans le cadre des projets éducatifs territoriaux et de partenariats avec le mouvement sportif associatif. »

Objet

Cet amendement vise à la fois à intégrer la dimension de l’éducation par le sport : le sport peut en effet être utilisé comme support ou vecteur d’apprentissage pour les autres matières d’enseignement, et à reconnaître le rôle du sport dans l’apprentissage de la vie en société et dans la construction de la citoyenneté.

Il entend fixer en outre un objectif de cohérence des pratiques sportives dans les différents temps de l’enfant : scolaire, périscolaire et extrascolaire.