Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Refondation de l'école de la République

(1ère lecture)

(n° 569 , 568 , 537, 570)

N° 364 rect.

21 mai 2013


 

AMENDEMENT

présenté par

C Favorable
G Favorable
Adopté

Mme LEPAGE, MM. MAGNER et YUNG, Mmes BLONDIN, D. MICHEL, D. GILLOT, LAURENT-PERRIGOT et KHIARI, MM. LOZACH, ASSOULINE, CHIRON, D. BAILLY, ANTISTE, EBLÉ, DOMEIZEL, VINCENT, MADRELLE, ANTOINETTE, PERCHERON, ANDREONI, RAINAUD, GERMAIN, LECONTE

et les membres du Groupe socialiste et apparentés


Article 1er

(ANNEXE)


Après l'alinéa 200

Insérer un alinéa ainsi rédigé :

Le ministère chargé de l’éducation nationale encourage, en association avec le ministère des affaires étrangères, ministère de tutelle de l’agence pour l’enseignement français à l’étranger, les filières technologiques et professionnelles au sein du réseau de l’enseignement français à l’étranger.

Objet

Dans le réseau de l'enseignement français à l'étranger, la « réussite pour tous » est aussi synonyme de la scolarité la plus longue au sein du réseau des établissements d’enseignement français.

Or, en raison du nombre très insuffisant de filières technologiques et professionnelles, le « décrochage scolaire » se transforme, parfois, en réorientation vers le système éducatif local, qui, de surcroit, ne dispose pas toujours de telles filières.

Cette situation n'est pas satisfaisante et notre réseau d'établissements scolaires à l'étranger doit aussi permettre au plus grand nombre d'élèves de trouver sa voie au sein de l'Ecole de la République, en favorisant les filières technologiques et professionnelles.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.