Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Transition énergétique

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 264 rect. , 263 , 236, 237, 244)

N° 196 rect. quater

10 février 2015


 

AMENDEMENT

présenté par

C
G  
Non soutenu

MM. POINTEREAU, MOUILLER, GUENÉ, DOLIGÉ et LEFÈVRE, Mme CAYEUX, MM. PERRIN et RAISON, Mme LAMURE, MM. B. FOURNIER et TRILLARD, Mme TROENDLÉ, MM. VOGEL, HOUEL et PINTON, Mme GATEL et MM. VASPART, CORNU, MAYET et DALLIER


ARTICLE 9


Alinéas 6 et 9

Après les mots :

véhicules électriques

insérer les mots :

à batterie ou à pile à combustible à hydrogène ou à batterie avec prolongateur d'autonomie à pile à combustible à hydrogène

Objet

Cet amendement vise à n'écarter aucune technologie ni source d'énergie qui respecte l'environnement. De plus, il importe de noter que les véhicules équipés d'un réservoir d'hydrogène n'ont pas l'inconvénient de la faible autonomie des véhicules électriques à batterie. En effet, ils peuvent rouler plusieurs centaines de kilomètres et faire le plein en quelques minutes, là où 8h sont nécessaires à la recharge d'une batterie.

En France, plusieurs modèles de ce type sont actuellement testés par le Poste pour les distributions de colis.

Il faut noter qu'en attendant le développement d'une infrastructure de stations de distribution d'hydrogène, comme il en existe en Allemagne et en Europe du Nord, l'approvisionnement pour ces véhicules est possible avec les modules mobiles d'alimentation en hydrogène proposés par la société WH2, dont les fondateurs sont des spécialistes issus de la production et de la valorisation des énergies renouvelables.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.