Logo : Sénat français

Direction de la séance

Proposition de loi

Protection de l'enfant

(2ème lecture)

(n° 33 , 32 , 718 (2014-2015))

N° 44

12 octobre 2015


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Favorable
Adopté

Mme CAMPION

et les membres du Groupe socialiste et républicain


ARTICLE 5 AA (SUPPRIMÉ)


Rétablir cet article dans la rédaction suivante :

Après le deuxième alinéa de l’article L. 226-3 du code de l’action sociale et des familles, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« L’évaluation de la situation d’un mineur à partir d’une information préoccupante est réalisée par une équipe pluridisciplinaire de professionnels identifiés et formés à cet effet. A cette occasion, la situation des autres mineurs présents au domicile est également évaluée. Un décret précise les conditions d’application du présent alinéa. »

Objet

Cet article vise à sécuriser la pratique de l’évaluation de la situation d’un mineur à partir d’une information préoccupante (IP). Il s’agit de prévoir que cette évaluation soit réalisée par une équipe pluridisciplinaire de professionnels identifiés et formés à cet effet.

Cet article ajoute par ailleurs l’obligation d’évaluer la situation des autres enfants présents au domicile de l’enfant qui a fait l’objet d’une IP afin d’apprécier la situation de tous les enfants de la famille.

Le présent article vise des situations dans lesquelles un enfant en danger a bénéficié d’une intervention, alors que la situation des autres enfants vivant au domicile, qui ne sont d’ailleurs pas toujours des frères ou des sœurs, a été insuffisamment examinée et prise en compte.

Un décret précisera les conditions d’application de ces dispositions.