Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Pour une école de la confiance

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 474 , 473 )

N° 323 rect.

14 mai 2019


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

Mmes ROSSIGNOL, BLONDIN, MONIER et LEPAGE, M. ANTISTE, Mme Sylvie ROBERT, M. ASSOULINE, Mme GHALI, MM. LOZACH, MAGNER, MANABLE, KANNER, BÉRIT-DÉBAT, DURAIN, FÉRAUD et FICHET, Mmes HARRIBEY et Gisèle JOURDA, M. MARIE, Mme MEUNIER, M. MONTAUGÉ, Mme TAILLÉ-POLIAN, M. TOURENNE, Mme VAN HEGHE, MM. COURTEAU et DAUNIS, Mme PRÉVILLE, MM. TEMAL, TISSOT

et les membres du groupe socialiste et républicain


ARTICLE 1ER BIS EA


Compléter cet article par un paragraphe ainsi rédigé :

.... – Après la deuxième phrase du deuxième alinéa de l’article L. 111-2 du code de l’éducation, est insérée une phrase ainsi rédigée : « Il les sensibilise également sur la nécessaire préservation de leurs environnements. »

Objet

Le présent amendement intègre la dimension environnementale dans le partage des valeurs de la République comme mission première du service public de l'éducation. La mobilisation internationale des lycéen.ne.s "Youth for climate" démontre une véritable attente des élèves pour une transmission des savoirs toujours plus approfondie en matière de transition écologique. Les dispositions générales du code de l'éducation seront ainsi enrichies de la notion de respect de l'environnement, au même titre que la dignité des êtres humains.

 



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.