Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Pour une école de la confiance

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 474 , 473 )

N° 350 rect. bis

14 mai 2019


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

Mmes ROSSIGNOL, BLONDIN, MONIER et LEPAGE, M. ANTISTE, Mme Sylvie ROBERT, M. ASSOULINE, Mme GHALI, MM. LOZACH, MAGNER, MANABLE, KANNER, BÉRIT-DÉBAT, DURAIN, FÉRAUD et FICHET, Mmes HARRIBEY et Gisèle JOURDA, M. MARIE, Mme MEUNIER, M. MONTAUGÉ, Mme TAILLÉ-POLIAN, M. TOURENNE, Mme VAN HEGHE, MM. COURTEAU et DAUNIS, Mme PRÉVILLE, MM. TEMAL, TISSOT

et les membres du groupe socialiste et républicain


ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 1ER BIS F


Après l'article 1er bis F

Insérer un article additionnel ainsi rédigé :

À la première phrase de l’article L. 312-17-3 du code de l’éducation, après le mot : « maritime, » sont insérés les mots : « et une information et une éducation aux risques sanitaires et environnementaux liés aux aliments transformés et aux emballages des aliments ».

Objet

L’éducation à l’alimentation des élèves passe également par la transmission d’informations préventives sur les produits alimentaires. Afin de lutter contre les risques sanitaires liés à l’alimentation, il est nécessaire de sensibiliser les élèves aux risques sanitaires et environnementaux liés aux aliments transformés et aux emballages des aliments.

Les risques des produits alimentaires transformés ont notamment été mis en exergue par une étude publiée dans le Jama Internal Medicine le lundi 11 février 2019. Cette dernière fait le lien entre la consommation de produits ultra-transformés et le risque de décès. Il apparaît donc évident que l’éducation liée à l’alimentation doit prendre en compte les dernières recherches sur ces produits afin d’inciter à un changement des habitudes alimentaires et ainsi prévenir le risque de maladie liée à la consommation desdits aliments.

De la même manière, nous savons que certains emballages alimentaires peuvent contenir des substances chimiques pouvant migrer de l’emballage aux denrées alimentaires, ainsi ces substances entraînent un risque pour la santé.

De plus, les emballages alimentaires représentent une source de pollution importante, il est alors impératif de sensibiliser les jeunes générations. Nos comportements alimentaires ont des impacts sur l’environnement, nous devons adopter un regard critique sur notre consommation afin de limiter les conséquences environnementales de cette dernière.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.