Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Organisation du système de santé

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 525 , 524 , 515, 516)

N° 680

28 mai 2019


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

Mme ROSSIGNOL, MM. JOMIER et DAUDIGNY, Mmes GRELET-CERTENAIS et JASMIN, M. KANNER, Mmes MEUNIER, VAN HEGHE, FÉRET et LUBIN, M. TOURENNE, Mmes Martine FILLEUL et HARRIBEY, MM. LUREL, Joël BIGOT et BÉRIT-DÉBAT, Mmes BLONDIN et BONNEFOY, MM. BOTREL et Martial BOURQUIN, Mme CONCONNE, MM. DURAN et FICHET, Mme GHALI, MM. HOULLEGATTE et JACQUIN, Mme Gisèle JOURDA, MM. KERROUCHE et LALANDE, Mmes LEPAGE et MONIER, M. MONTAUGÉ, Mmes PEROL-DUMONT, PRÉVILLE et Sylvie ROBERT, M. SUEUR, Mme TAILLÉ-POLIAN, MM. TEMAL, TISSOT

et les membres du groupe socialiste et républicain et apparentés


ARTICLE 2


Après l’alinéa 13

Insérer un alinéa ainsi rédigé :

« …° Les modalités dans lesquelles est délivré un enseignement relatif à la santé environnementale. »

Objet

En juin 1999, l’OMS a déclaré lors de la Conférence ministérielle Santé et environnement que « L’environnement est la clé d’une meilleure santé ».

De nouveaux défis sanitaires attendent les professionnels de santé, parmi ces derniers nous retrouvons les impacts de l’environnement sur la santé. Il est donc nécessaire d’adapter la formation des futurs médecins en leur délivrant un enseignement relatif à la santé environnementale, soit les impacts des polluants locaux ou globaux sur notre santé, enjeu majeur de santé publique.

Puisque les personnels du corps médical sont des interlocuteurs privilégiés pour les citoyens sur les questions de santé environnementale, ils répondent à des inquiétudes et ils sont écoutés lorsqu’ils mettent en garde leurs patients. Ainsi, il est nécessaire qu’ils soient formés afin de mieux informer les populations et qu’ils puissent participer aux changements des pratiques dangereuses pour la santé et l’environnement.

Les professionnels de la santé doivent connaître les risques des expositions aux polluants et les solutions à mettre en place : un enseignement relatif à la santé environnementale doit être mis en place dans le cadre des études de médecine.

Tel est l'objet de cet amendement du groupe socialiste.