Logo : Sénat français

Direction de la séance

Proposition de loi

Statut de citoyen sauveteur

(1ère lecture)

(n° 73 , 72 )

N° 1

21 octobre 2019


 

AMENDEMENT

présenté par

C Demande de retrait
G  
Retiré

MM. FICHET, KANNER et Jacques BIGOT, Mme de la GONTRIE, M. DURAIN, Mme HARRIBEY, MM. KERROUCHE, LECONTE, MARIE, SUEUR, SUTOUR

et les membres du groupe socialiste et républicain


TITRE IER : CONDITIONS D'INTERVENTION ET RESPONSABILITÉ DU SAUVETEUR OCCASIONNEL ET BÉNÉVOLE


Après le mot :

du

insérer le mot :

citoyen

Objet

Il s’agit, par cet amendement, de déterminer qui est le sauveteur occasionnel et bénévole : c’est un citoyen.

Le terme de citoyen permet de concourir à l'affirmation du sentiment d'appartenance à la communauté nationale.
Régis Debray, écrivain, philosophe et haut fonctionnaire français, définit le citoyen comme « celui qui participe de son plein gré à la vie de la cité »1 .

La citoyenneté permet à un individu d'être reconnu comme membre d'une société, et de participer à la vie politique. La citoyenneté donne accès à l'ensemble des droits politiques, tout en créant des devoirs, permettant de participer à la vie civique d'une société. Dans une société démocratique, la citoyenneté est également l'une des composantes du lien social.

Le civisme quant à lui, désigne le respect, l'attachement et le dévouement du citoyen pour son pays ou pour la collectivité dans laquelle il vit. Plus généralement, le civisme est le dévouement pour l'intérêt public.

Ainsi, ajouter le terme de « citoyen » dans le titre Ier de cette proposition de loi reprend l’intitulé de la ppl, renvoie à toutes ces notions fondamentales et permettra d’apporter la force et la valeur nécessaire pour répondre à cette ambition concrète de sensibiliser davantage la population aux gestes qui sauvent.

[1] La République expliquée à ma fille, 1998 (Seuil)