Logo : Sénat français

commission de l'aménagement du territoire et du développement durable

Projet de loi

Économie circulaire

(1ère lecture)

(n° 660 )

N° COM-412

13 septembre 2019


 

AMENDEMENT

présenté par

Satisfait ou sans objet

M. MARCHAND, Mme CARTRON, M. DENNEMONT

et les membres du groupe La République En Marche


ARTICLE 6


Alinéa 3

Rédiger ainsi l'alinéa : « Le maître d’ouvrage est tenu, pour les bâtiments, de réaliser un diagnostic relatif à la gestion des produits, matériaux et déchets issus des travaux de réhabilitation et de rénovation dès lors que ces derniers portent sur une surface de plancher minimale définie par décret et que les travaux concernent plus de deux corps d’état techniques.»

Objet

De manière à basculer progressivement du diagnostic déchet à une forme de diagnostic ressources destinées à garantir aux matériaux de construction une chance de réemploi, l'amendement prévoit de renvoyer par décret la détermination de critères rendant obligatoire la réalisation de cet objectif à travers deux critères cumulatifs permettant de délimiter l’ampleur du chantier : 

d’une part, une surface minimale de plancher – qui pourrait être évolutive, soit dans un premier temps de 1000 M2 pour le tertiaire bureaux, puis dans un second temps de 500 M² pour toucher également les commerces, 

d’autre part, des travaux concernant au minimum deux corps d’état techniques.