Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Forum sur l'Expatriation

Le Forum, qui s'est clos le 30 avril 2001, a recueilli plus de 400 contributions. L'ensemble de ces témoignages et les propositions concrètes avancées ont largement alimenté les analyses du rapport d'information de la mission, rendu public le 19 juin 2001.

Le rapporteur, M. André Ferrand, et le président de cette mission, M. Denis Badré, vous donnent rendez-vous pour poursuivre cette réflexion lors d'un chat le 18 septembre prochain à 18 heures sur www.canalchat.com.

En savoir plus

 

Face à la mobilité croissante des hommes, des entreprises et des capitaux liée à la globalisation de l’économie, la France est-elle en train de perdre certaines de ses forces vives ou, au contraire, fait-elle en sorte de tirer le meilleur parti de ses nombreux atouts ?
Cet enjeu a conduit le Sénat à créer une mission d’information pour étudier l’ensemble des questions relatives à l’expatriation des compétences, des capitaux et des entreprises.
Présidée par le sénateur Denis BADRÉ, cette mission consulte, depuis plusieurs semaines, des personnalités de milieux aussi divers que l’entreprise, la finance, l’enseignement supérieur ou la recherche. Leurs analyses seront régulièrement diffusées sur ce site. La mission s’est aussi rendue hors de France pour mieux apprécier l’ampleur et la nature du phénomène.
Il lui paraît aujourd’hui indispensable, à travers ce forum internet, d’établir un contact direct avec tous ceux qui, de par le monde, constituent les acteurs ou observateurs privilégiés de cette mobilité sans précédent des hommes et des activités économiques.
Étudiants, chercheurs, cadres, enseignants, créateurs d’entreprises ou encore professions libérales, nous voudrions vous poser quatre séries de questions :
1 Pourquoi s’être expatrié ? Pour acquérir une expérience à l’international, pour les opportunités de carrière ou de marché offertes par le pays étranger ou parce que vos projets se heurtaient en France à trop d’obstacles fiscaux, réglementaires ou culturels ?
2 Comment les Français expatriés s’intégrent-ils dans leur pays de résidence ? Quels liens entretiennent-ils avec la " mouvance " française, qu’il s’agisse d’entreprises ou d’organisations françaises ou du réseau scolaire et culturel français à l’étranger ? Est-il souhaitable de renforcer ces liens et dans l’affirmative, par quels moyens ?
3 Cette expatriation est-elle définitive ou temporaire ? Le retour en France est-il souhaité, simplement envisageable ou totalement exclu ? Quelles difficultés soulève-t-il ?
4 Enfin, quel regard global peut-on porter sur les atouts et les faiblesses de la France, du point de vue de son avenir économique et culturel, dans un monde où les individus comme les activités économiques ne connaissent plus de frontières ?
Votre témoignage, votre avis et vos suggestions nous aideront à formuler le rapport que le Sénat publiera au mois de juin 2001. Ce rapport, qui vous sera adressé si vous le souhaitez, aura pour but de sensibiliser l’opinion et les décideurs politiques sur les enjeux de l’internationalisation et d’établir des propositions précises et concrètes pour mieux armer notre pays face à ce nouveau défi.
Votre opinion nous sera précieuse. Ce forum, qui vous permettra aussi de suivre les travaux de notre mission, vous est largement ouvert jusqu’au 30 avril 2001. Faites nous part de votre expérience et de vos réactions.

André FERRAND
Sénateur, Rapporteur de la mission d’information

Le rapport de la mission commune d'information sur l'expatriation des compétences, des capitaux et des entreprises a été rendu public le 19 juin 2001