Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

CONCOURS D'ADMINISTRATEUR-ADJOINT DU SÉNAT


RÉSULTATS DES ÉPREUVES D'ADMISSIBILITÉ
Liste, par ordre alphabétique, des candidats admissibles

Le Sénat recrute par concours 6 administrateurs-adjoints (homme/femme), avec possibilité de liste complémentaire.

 

Conditions requises pour concourir  :

  • posséder, à la date de clôture des inscriptions, la nationalité française ou la nationalité d'un autre État membre de l'Union européenne ou partie de l'Espace Économique Européen (1) ;

  • jouir de ses droits civiques ;

  • les mentions portées au bulletin n° 2 du casier judiciaire - ou équivalent pour les candidats non français - ne doivent pas être incompatibles avec l'exercice des fonctions postulées ;

  • être âgé(e) de plus de 18 ans au 1er janvier 2012 ;

  • avoir satisfait à ses obligations légales au regard du Code du service national. A défaut, les candidats seraient autorisés à participer aux épreuves mais devraient satisfaire à ces obligations légales avant la date fixée pour la prise effective des fonctions, sous peine de perdre le bénéfice de leur classement ;

  • être titulaire d'un diplôme sanctionnant trois années d'études supérieures. Cette condition de diplôme est appréciée à la date de clôture des inscriptions, soit le 19 octobre 2012.

    Les candidats ne remplissant pas la condition de diplôme mais pouvant justifier d'un niveau de formation équivalent peuvent, à titre exceptionnel, solliciter une dérogation à cette condition au moyen du formulaire joint au dossier d'inscription pour être autorisés à concourir. Les demandes sont examinées par une commission qui peut entendre le candidat si elle le juge utile.

- Brochure du concours


Inscription par internet
(pré-inscription jusqu'au jeudi 18 octobre 2012)

Vous êtes déjà pré-inscrit : vous souhaitez consulter votre formulaire pré-rempli ou accéder à la feuille de modification.

- Calendrier

- Composition du jury

- Nature des épreuves

- Formulaire de dérogation à la condition de diplôme

- Annales

 

Calendrier

Ce calendrier, toujours susceptible de modifications ultérieures, est donné à titre purement indicatif. Les candidats doivent se tenir informés.

Date limite de pré-inscription par Internet

jeudi 18 octobre 2012

Date limite de dépôt des candidatures

vendredi 19 octobre 2012

Épreuve de présélection

mercredi 12 décembre 2012

Épreuves d'admissibilité

mercredi 30 et jeudi 31 janvier 2013

Oraux de langues

semaine du 15 avril 2013

Oraux d'admission

semaine du 22 avril 2013

Prises de fonctions prévues

échelonnées, à partir du 1er mai 2013

 

Composition du jury

 

Président

M. Jean-Louis SCHROEDT-GIRARD, Directeur en mission

Membres

Mme Béatrice BOURGEOIS-MACHUREAU, Maître des Requêtes au Conseil d'État, Rapporteur public,
Mme Galienne de CUGNAC, Consultante en ressources humaines, RH partners,
Mme Aline DUPEYRON-UDARI, Chef du pôle finances et affaires générales, services du Défenseur des droits,
M. Philippe GRISONI, Administrateur-adjoint principal à la direction de la Bibliothèque et des Archives,
Mme Emmanuelle GUEVEL, Administratrice-adjointe principale à la direction de l'Architecture, du Patrimoine et des Jardins,
Mme Marie JOUSSEAUME DE LA BRETESCHE, Conseiller hors classe, chef du service de la commission des affaires économiques à la direction de la Législation et du Contrôle,
M. Xavier MOAL, Administrateur principal à la direction des Ressources humaines et de la Formation,
M. Pierre VILAR, Maître de conférences en littérature française à l'Université Paris Diderot (Paris VII),
M. Samuel VUELTA-SIMON, Directeur-adjoint en charge de la formation continue du département international et des formations spécialisées à l'École nationale de la Magistrature,

Membres adjoints

M. Dirk BAUGARD, Agrégé des facultés de droit, Professeur à l'Université Paris VIII,
M. Michel CHERKI, Professeur agrégé de mathématiques,
Mme Madeleine DECK-MICHON, Professeur agrégé d'économie et de gestion à l'Ecole normale supérieure de Cachan,
M. Romain GODET, Administrateur principal à la direction des Ressources humaines et de la Formation,
M. Philippe LUTTON, Conseiller, responsable du secrétariat de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation à la direction de l'Initiative parlementaire et des Délégations,
Mme Delphine MANCEL, Administrateur principal à la direction des Affaires financières et sociales,
M. Guy MOINEAU, Administrateur-adjoint principal à la direction de l'Initiative parlementaire et des Délégations,
M. Nassim YOUSSEF, Administrateur-adjoint à la direction des Ressources humaines et de la Formation.

Les membres adjoints du jury ne participent ni aux épreuves orales d'admission ni aux délibérations du jury tendant à déclarer la présélection, l'admissibilité ou l'admission des candidats.

En cas d'épreuve de présélection, ils peuvent être appelés à apporter leur concours.

Le jury s'adjoindra le concours d'examinateurs spéciaux aux fins d'apprécier l'épreuve de langue.

 

Nature des épreuves

I. - ÉPREUVE DE PRÉSÉLECTION

(durée 1h30)

Les candidats sont soumis à une épreuve écrite de présélection, sauf si le nombre de candidats enregistrés est inférieur à 150.

Cette épreuve n'est pas prise en compte dans le calcul du total de points obtenus au concours.

Elle comprend deux parties :

  • dans l'une, il est demandé aux candidats de répondre à un questionnaire à choix multiples sur des questions d'ordre général, administratif, juridique, logique, mathématique, comptable et relatives à l'environnement professionnel du Sénat (coefficient 2) ;
  • dans l'autre, il est demandé aux candidats de répondre, à partir de documents qui leur sont fournis, à des questions ne relevant pas d'un programme spécifique, mais permettant d'apprécier leurs aptitudes et leur capacité de raisonnement (coefficient 1).

II. - ÉPREUVES D'ADMISSIBILITÉ

Première épreuve

Étude de cas
(durée 4 heures - coefficient 4)

Cette épreuve ne comporte pas de programme spécifique.

Les candidats reçoivent divers éléments et documents qu'ils doivent dépouiller. Il leur est demandé d'exploiter ce travail préliminaire en formulant des propositions concrètes permettant de résoudre les questions posées et pouvant comporter l'élaboration de notes de synthèse, de fiches, de tableaux et de lettres.

Deuxième épreuve

Résumé d'un texte portant sur un sujet d'ordre général relatif aux problèmes politiques, économiques, culturels et sociaux du monde contemporain
(durée 3 heures - coefficient 3)

Les candidats doivent résumer un texte portant sur un sujet d'ordre général relatif aux problèmes politiques, économiques, culturels et sociaux du monde contemporain en un nombre maximum de mots indiqué dans le sujet (environ 10 % de la longueur initiale du texte).

Cette épreuve a pour objet d'apprécier tant la capacité des candidats à résumer un texte et leur maîtrise de la langue que leur compréhension de l'évolution politique, internationale, économique et sociale du monde et du mouvement des idées.

Troisième épreuve

Épreuve de mathématiques
(durée 3 heures - coefficient 3)

Pour cette épreuve, est autorisé l'usage d'une calculatrice de poche, y compris d'une calculatrice programmable et alphanumérique, à fonctionnement autonome, sans imprimante, sans document d'accompagnement et de format maximum 21 cm X 15 cm de large.

Quatrième épreuve

Épreuve obligatoire à option
(durée 2 heures - coefficient 2)

Les candidats doivent choisir l'une des quatre épreuves suivantes (2) :

  1. Droit administratif
  2. Droit civil
  3. Droit du travail
  4. Gestion comptable et financière
    Pour l'épreuve de gestion comptable et financière, est autorisé l'usage d'une calculatrice de poche, y compris d'une calculatrice programmable et alphanumérique, à  fonctionnement autonome, sans imprimante, sans document d'accompagnement et de format maximum 21 cm X 15 cm de large. Le recours au plan comptable général (liste des comptes uniquement) est autorisé pendant cette épreuve (fourni par le Sénat).

Dans chaque option, l'épreuve se compose d'une ou plusieurs questions ou exercices pratiques faisant appel aux connaissances correspondant aux domaines du programme.

 

III. - ÉPREUVES D'ADMISSION

Première épreuve

Épreuve orale de langue vivante
(préparation 30 minutes - durée 30 minutes - coefficient 1)

Cette épreuve porte sur l'une des langues vivantes suivantes (2) : allemand, anglais, arabe littéral, chinois, espagnol, italien, néerlandais, polonais, portugais ou russe.

L'usage du dictionnaire n'est pas autorisé. Les candidats doivent, dans la langue choisie, faire le commentaire d'un texte écrit dans cette langue et répondre à des questions.

Deuxième épreuve

Épreuve orale : Institutions politiques françaises et européennes
(préparation 30 minutes - interrogation 20 minutes - coefficient 5)

Après avoir exposé en 5 minutes sa réponse structurée au sujet posé par le jury, le candidat doit répondre à diverses questions pouvant porter sur le sujet ainsi que sur l'ensemble des matières du programme.

Troisième épreuve

Entretien libre avec le jury (durée 20 minutes - coefficient 5)

Cette épreuve consiste en un entretien permettant notamment d'apprécier la motivation et l'adéquation des candidats à l'emploi d'administrateur-adjoint.

Pour cette épreuve, le jury dispose d'une fiche de renseignements individuelle, préalablement remplie par les candidats et ne faisant l'objet d'aucune notation.


(1) Les ressortissants de la Confédération suisse, de la Principauté de Monaco et de la Principauté d'Andorre sont également autorisés à concourir.

(2) IMPORTANT : le choix de l'option pour l'épreuve obligatoire à option, et le choix de la langue vivante pour l'épreuve orale de langue vivante doivent être déterminés par le candidat lors du dépôt de la demande d’admission à concourir et ne pourront plus être modifiés ultérieurement.