Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Les nouvelles menaces des maladies infectieuses émergentes

Le mardi 10 juillet, Fabienne Keller (UMP - Bas-Rhin) a présenté en conférence de presse son rapport sur les nouvelles menaces des maladies infectieuses émergentes.

 

 

 

 

Les objectifs de la mission sur les maladies émergentes

Constatant la réapparition au XXe siècle de maladies infectieuses émergentes, à l'origine aujourd’hui de 14 millions de décès chaque année dans le monde, la délégation à la prospective du Sénat a étudié les menaces des ces maladies et s'est fixée un objectif "d'anticipation politique", comme l'explique le rapporteur sur le blog de la mission

Les travaux de la délégation ont consisté à dessiner les tendances futures de l'évolution de ces maladies et à identifier les leviers d'actions des pouvoirs publics face à ces risques de santé publique. La diversité des déplacements et des auditions traduit la volonté de ne pas se limiter à des conclusions exclusivement scientifiques, mais de s’interroger sur le rôle et la marge de manœuvre des acteurs politiques face à ces scenarii catastrophes.

 

Les maladies émergentes demain

L’évolution de plusieurs variables dans le monde rend davantage propice l’émergence de maladies infectieuses : une population humaine croissante et concentrée, la mondialisation de la circulation des biens et des migrations de personnes, les nouvelles pratiques agricoles, etc.
Si l’étude de ces facteurs permet de tracer des tendances de scenarii de propagation de virus à l’échelle mondiale, lors de travaux prospectifs aucune prévision ne peut cependant être solidement réalisée.

Maladies émergentes : la nécessité pour les pouvoirs publics de préparer l’imprévisible
Les pouvoirs publics, malgré ces incertitudes quant à la nature que pourrait avoir une future épidémie ou l’apparition d’un nouveau virus, sont dans l’obligation de se préparer aux scenarii catastrophes : informer les sociétés des différents risques et croiser les approches des diverses menaces à venir afin de mieux prévoir les comportements collectifs.

Le rapport du sénateur Fabienne Keller, propose dix leviers d’action pour lutter contre les nouvelles menaces des maladies infectieuses émergentes. Parmi ces propositions, elle recommande un travail de sensibilisation de l’opinion publique, d’ériger la prévention de la diffusion des maladies émergentes en grande cause collective de l’humanité ou encore, de faciliter l’accès aux vaccins pour les pays du sud.

En savoir plus :