Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Banque publique d’investissement : quel rôle pour les régions ?

Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Les sénateurs ont auditionné, mercredi 28 novembre, Jean-Pierre Jouyet, Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, venu répondre aux questions des sénateurs sur le projet de loi relatif à la création de la banque publique d'investissement (BPI). Pour la Haute Assemblée, chargée constitutionnellement de représenter les collectivités territoriales, il est important que les régions pèsent significativement dans la gouvernance de la BPI

 

 

Le 17 octobre 2012, le projet de loi relatif à la création de la banque publique d'investissement (BPI) a été adopté en Conseil des ministres. Ce nouvel établissement aura pour mission de soutenir le financement des petites et moyennes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire, affaiblies par la crise économique. Il est actuellement en discussion à l'Assemblée nationale.

 

La banque publique d'investissement : 4 objectifs

La banque publique d'investissement a été créée afin de répondre à quatre "urgences", selon le projet de loi :

  • faciliter l'accès au crédit des TPE et PME en particulier, de plus en plus difficile en période de crise ;
  • apporter son soutien pour développer les secteurs de la conversion numérique, de la transition écologique et énergétique, de l'économie sociale et solidaire, de développement des entreprises dans les zones urbaines défavorisées, ainsi que pour maintenir l'économie industrielle française ;
  • accompagner les chefs d'entreprise en mettant à leur disposition des outils moins complexes, notamment grâce aux guichets uniques régionaux de la BPI ;
  • mobiliser l'Etat, la Caisse des dépôts et les régions, ensemble, afin de rendre cohérentes les stratégies régionales de développement économique et les stratégies de l'Etat.

Pour les Outre-mer, des aménagements de la banque publique d'investissement sont prévus afin d'adapter sa stratégie d'intervention aux spécificités de la région.

 

Audition de Jean-Pierre Jouyet  

Mercredi 28 novembre, à 10h, Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et futur Président de la BPI, a été auditionné par les commissions des affaires sociales et du développement durable.

Lors de cette audition, les sénateurs étaient particulièrement attachés à souligner l'importance de donner suffisamment de pouvoirs aux régions dans sa direction de la BPI ainsi qu'à la territorialisation de ses politiques d'investissement.

 

 

En savoir plus :