Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

27 mai : une journée de commémoration pour la résistance

Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Jeudi 28 mars, le Sénat a adopté à la quasi-unanimité la proposition de loi relative à l'instauration du 27 mai comme journée nationale de la Résistance.

 

 

 

 

 

 

 

Le 27 mai est la date anniversaire de la création du Conseil national de la Résistance, instance créée autour de Jean Moulin afin de coordonner les différents mouvements de Résistance française, pendant l’Occupation.

Le sénateur Jean-Jacques Mirassou (Soc - Haute-Garonne) a rédigé une proposition de loi afin de faire de la journée du 27 mai la journée nationale de la Résistance. Ni fériée, ni chômée, la commémoration consisterait à ce que dans les établissements d'enseignement, les professeurs consacrent une partie des cours aux thèmes de la Résistance et de la Déportation. La proposition de loi a été adoptée par le Sénat, jeudi 28 mars, 346 voix étant favorables, sur 348 sénateurs présents. Le rapporteur du texte en séance publique est Ronan Kerdraon (Soc – Côtes d’Armor).

Le Conseil national de la résistance

 

Dans les premières années de la France occupée et gouvernée par le régime de Vichy, la Résistance française est fragmentée : il y a peu de liaisons entre les mouvements et encore moins avec Londres, où le Général de Gaulle appelle à l’union des forces contre l’occupant.  Le Conseil national de la Résistance (CNR) est l'organe qui a dirigé et coordonné les différents mouvements de la Résistance intérieure française hostiles au gouvernement de Vichy, pendant la Seconde guerre mondiale.

Son premier président fut Jean Moulin, chargé par le Général de Gaulle d'unifier les différents mouvements de la Résistance qui s'étaient spontanément constitués depuis la défaite française et l'armistice du 22 juin 1940. Le 27 mai 1943, rue du Four à Paris, la première réunion du CNR marque cette unité entre les différents mouvements résistants français, avec lesquels Jean Moulin était déjà en contact depuis plus d'un an.

 

En savoir plus :

(c) Photos Flickr / cc / David_Reverchon 

Mise en ligne : 27/03/2013