Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

L’aménagement urbain en France et au Japon : quel cadre de vie pour demain ?

Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Le Sénat a accueilli jeudi 24 octobre un colloque, organisé par le groupe interparlementaire d’amitié France-Japon, avec le soutien du Centre japonais des collectivités locales (CLAIR Paris).

 

 

Le programme du colloque

Le colloque organisé par le groupe interparlementaire d’amitié France-Japon, avec le soutien du Centre japonais des collectivités locales, a abordé le thème de l’aménagement urbain sous l’angle de l’amélioration de la qualité de vie. Après avoir dressé un état des lieux des politiques d’aménagement de l’espace en France et au Japon, il a permis de présenter des expériences de terrain portant notamment sur les transports urbains et l’accès à la culture. La réflexion a été également nourrie par les visions prospectives de la ville de demain développées par des architectes-urbanistes.

Le colloque était présidé par David Assouline (Soc – Paris), président de la commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des lois et président  du groupe interparlementaire d’amitié France-Japon, et par Toshifumi Kurose, directeur général du Centre japonais des collectivités locales (CLAIR Paris). Il était animé par Michael Bismuth, expert en affaires publiques.

Retour en vidéo sur le colloque :

 

 

Le programme :

14h : allocution d’ouverture avec David Assouline (Soc – Paris), Yoichi Suzuki, ambassadeur du Japon en France et Yoko Kimura, présidente du conseil d’administration de CLAIR

14h15 : interventions et débat en présence de :

  • Jean-Pierre Sueur (Soc – Loiret), ancien secrétaire d’État chargé des collectivités locales, président de la commission des lois ;
  • Sylvain Robert, maire de Lens ;
  • Nasrine Seraji, directrice de l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais ;
  • Rudy Ricciotti, architecte ;
  • Toshifumi Kurose, directeur général de CLAIR Paris ;
  • Seishi Kôyama, maire de Kumamoto ;
  • Mitsuo Makino, maire d’Iida ;
  • Riken Yamamoto, architecte.

17h45 : Conclusion par Jacques Valade, ambassadeur itinérant pour l’Asie, président du Conseil du développement économique et social de Bordeaux, membre honoraire du Parlement.

 En savoir plus :

Photo

Mise à jour : 23/10/2013