Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Écoles supérieures du professorat et de l’éducation : la commission de la culture adopte un rapport d'information

Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mercredi 22 juillet 2015, Jacques-Bernard MAGNER et Colette MÉLOT ont fait une communication sur le suivi du rapport de la mission d’information sur les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ) devant la commission de la culture, présidée par Catherine MORIN-DESAILLY.

 Suivre les travaux de la mission

 

Communication sur le suivi du rapport de la mission d’information (22 juillet 2015)

Mercredi 22 juillet 2015, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, présidée par Catherine MORIN-DESAILLY a entendu une communication de Colette MELOT et de Jacques-Bernard MAGNER consacrée à "l’an II des ÉSPÉ ".

Cette communication fait suite au rapport publié en juin 2014 par la mission d’information sur "L’an I des ÉSPÉ : un chantier structurel". Un an plus tard, alors que les premiers étudiants formés par les nouvelles ÉSPÉ (écoles supérieures du professorat et de l’éducation) se retrouveront devant les élèves dès la rentrée de septembre 2015, la commission de la culture a souhaité faire le point.

 

Débat en séance publique (11 juin 2014)

Mercredi 11 juin 2014, le Sénat a débattu en séance publique sur les écoles supérieures du professorat et de l'éducation, à la demande de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication.

 

Autorisation de la publication du rapport (4 juin 2014)

Mercredi 4 juin 2014, la commission de la culture a autorisé la publication du rapport de la mission d’information sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ), intitulé "L'an I des ÉSPÉ : un chantier structurel".

 

Adoption du rapport (3 juin 2014)

Mardi 3 juin 2014, le rapport de la mission a été adopté mardi 3 juin à l'unanimité par la mission d’information sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ).

 

Déplacement à l'ÉSPÉ de l'académie de Créteil (15 avril 2014)

Retour sur les travaux de la mission, à l'occasion de son déplacement à l'ÉSPÉ de l'Académie de Créteil, à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne).

 

Déplacement à l'ÉSPÉ de Clermont-Ferrand (11 avril 2014)

 

Nouvelles auditions (3 avril 2014)

  • à huis clos :
    • Pierre-Yves DUWOYE, recteur de l'académie de Versailles,
    • Béatrice CORMIER, directrice de l'ÉSPÉ de Versailles,
    • Jean-François BALAUDÉ, président de l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense,
    • Jacques BITTOUN, président de l'Université Paris Sud,
    • Didier DESPONDS, ancien administrateur provisoire de l'ÉSPÉ de Versailles,
    • François GERMINET, président de l'Université de Cergy,
    • Michel GUILLARD, administrateur provisoire de l'Université d'Evry Val d'Essonne,
    • Jean-Luc VAYSSIÈRE, président de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
    • Jacques GINESTIÉ, directeur de l’ÉSPÉ Aix Marseille.

 

Auditions (11 février 2014)

  • Jacques MIKULOVIC, directeur de l'ÉSPÉ d'Aquitaine,
  • Pierre LÉNA, membre de l'Académie des sciences.

Voir la vidéo de l'audition de Jacques MIKULOVIC

 

Auditions (4 février 2014)

  • Eric FAVEY, secrétaire général adjoint, et Damien RAYMOND, chargé de mission pour les politiques territoriales, de la Ligue de l'enseignement, Anne SABATINI, responsable nationale du secteur Ecole, et Benjamin DUBREUIL, chargé de mission national pôle Culture, des Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (CEMEA) ;
  • Olivier DUGRIP, recteur de l'Académie de Bordeaux, et Manuel TUNON DE LARA, président de l'université de Bordeaux.

 

Audio : les auditions du 4 février

 

Auditions (28 janvier 2014)

  • audition de Gilles ROUSSEL, président de la commission "formation" de la Conférence des présidents d'université (CPU), accompagné de Gilles BAILLAT, président de l'université de Reims et vice-président de la commission formation et insertion professionnelle à la CPU, et Karl STOECKEL, conseiller parlementaire à la CPU ;
  • audition de Catherine GAY-BOISSON, proviseure du lycée Emmanuel Mounier d'Angers ;
  • table ronde réunissant des organisations étudiantes avec : Charles BOZONNET, vice-président en charge des Affaires académiques de la Fédération des associations générales étudiantes ; Guillaume FILLIARD, président de la Promotion et défense des étudiants ; Thibaut SELLIER de la Confédération étudiante

Les vidéos des auditions

 

Auditions (14 janvier 2014)

  • Martine JAUBERT, administratrice provisoire de l’ÉSPÉ de Bordeaux ;
  • Patrick RAYOU, professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris VIII ;
  • François LOUVEAUX et Claude FABRE, coordonnateurs du groupe interministériel de pilotage des ÉSPÉ.

Les vidéos des auditions 

 

Auditions (7 janvier 2014)

  • Sophie GENELOT, enseignante chercheure à l'Institut de Recherche sur l'éducation de l'Université de Bourgogne (IREDU) ;
  • Antoine PROST, historien de l'éducation ;
  • Marie MÉGARD, inspectrice générale à l'inspection générale de l'éducation nationale ;
  • Daniel FILÂTRE, recteur de l'académie de Grenoble et président du comité de suivi de la mise en place des ÉSPÉ.

Les vidéos des auditions

 

Auditions (18 décembre 2013)

  • Jean-Michel JOLION, chef du service de la stratégie de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ;
  • Catherine GAUDY, directrice générale des ressources humaines des ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur, et Philippe SANTANA, chef de service, adjoint à la directrice générale ;
  • François WEIL, recteur de l'académie de Paris.

 

Poursuite du cycle de travail (11 décembre 2013)

  • Table ronde avec les organisations syndicales : Matthieu BRABANT (secrétaire national de CGT Educ'action et animateur de l'activité Formation des enseignants pour la FERC-CGT), Chantal DEMONQUE et Laurent ALEXANDRE (SGEN-CFDT), Nathalie MEYER et Stéphane CROCHET (UNSA-Education), Claudine KAHANE (SNESUP) et Aline BECKER (SNUipp-FSU).
  • Audition : Françoise Dubosquet, présidente de la Conférence des doyens et directeurs des UFR de lettres, langues, arts et sciences humaines et sociales (CDUL).

 Audio : les auditions du 11 décembre 2013

 

Ddébut des auditions (3 décembre 2013)

  • Jean-Yves CAPUL, sous-directeur des programmes d’enseignement, de la formation des enseignants et du développement numérique, et Virginie GOHIN, cheffe du bureau de la formation des enseignants.

 

Constitution de la mission d'information (13 novembre 2013)

Mercredi 13 novembre, la mission d’information a constitué son bureau. Colette MÉLOT (UMP - Seine-et-Marne) a été nommée Présidente et Jacques-Bernard MAGNER (Soc - Puy-de-Dôme) rapporteur.

 Chronologie

 

Suivez l'avancée des travaux de la mission d'information grâce à la frise chronologique suivante.
Afficher en plein-écran pour une meilleure visualisation

 Comprendre les enjeux

 

Les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation ont été créées par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, afin de remplacer les anciens Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), pour garantir la réussite de la réforme de la formation des enseignants. Selon la loi promulguée, ces ÉSPÉ organisent "la formation initiale des futurs enseignants et des personnels d’éducation et participent à leur formation continue. Elles accueillent aussi les personnels exerçant une activité au sein des écoles et des établissements scolaires dans le cadre des formations professionnelles organisées par les autorités académiques".

Le 13 novembre 2013, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, présidée par Marie-Christine BLANDIN (Ecolo - Nord), a constitué en son sein une mission d’information sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ). La création de cette mission sur les ÉSPÉ traduit la volonté de la commission de la culture du Sénat d’assurer le contrôle et la mise en œuvre d’une des dispositions essentielles de la loi sur la refondation de l’école adoptée par le Parlement en juillet 2013. Elle s’inscrit dans le prolongement des travaux de contrôle de la commission déjà engagés sur le métier d’enseignant et sur le prérecrutement des enseignants.

Composée de 12 membres issus de tous les groupes politiques, la mission d’information est présidée par Colette MÉLOT (UMP - Seine-et-Marne) et son rapporteur est Jacques-Bernard MAGNER (Soc - Puy de Dôme).

La mission s’intéressera aux conditions de mise en place des ÉSPÉ et portera une attention particulière aux questions de l’accréditation et du financement des nouvelles écoles, de leur intégration dans l’université et de leur collaboration avec les autres composantes universitaires, de la formation et de la diversité des intervenants et de l’adaptation des concours à ce nouveau cadre de formation.

La mission d’information a pour volonté de pouvoir remettre des conclusions et proposer d’éventuelles modifications qui pourraient être prises en compte dès la rentrée 2014.

 En savoir plus :

Photo : © Flickr / cc / UMontreal

Mise à jour : 23/07/2015