Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Formation et numérique : les travaux du Sénat

Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Le Sénat s'intéresse aux MOOCs (Massive Open Online Courses).
Le 28 mai 2014, la commission de la culture a organisé une table ronde sur le thème "L’accès à la formation à l’heure du numérique : le développement des MOOCs".
Le 25 juin 2014, la commission des Affaires européennes a entendu une communication de Colette MELOT (UMP - Seine-et-Marne) sur ce même sujet.

 

 

Communication en commission des affaires européennes (25 juin 2014)


Mercredi 25 juin, la commission des affaires européennes s'est penchée sur la question des MOOC's en entendant une communication de Colette MÉLOT (UMP - Seine-et-Marne).

 

Colette MÉLOT revient en vidéo sur cette communication :

 Table ronde de la commission de la culture (28 mai 2014) 

Les MOOCs désignent des formations à distance disponibles en ligne et ouvertes à tous.

Alors que ces cours en ligne connaissent un développement significatif, le Gouvernement a lancé en octobre 2013 le portail France Université Numérique (FUN), dans le but de fédérer les projets des universités et écoles françaises pour leur donner une visibilité internationale, et permettre à tous les publics d'accéder à des cours variés et de qualité où qu'ils se trouvent dans le monde. Cette plateforme est un des éléments de l’agenda numérique pour l’enseignement supérieur, et a été prévue par la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, adoptée en juillet 2013.

La vidéo ci-dessous présente un cours en ligne proposé par l’École centrale de Paris.

 

Pour mieux cerner l'essor et les enjeux de ce nouveau moyen d'enseignement en ligne, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication a organisé une table ronde sur le thème de "l’accès à la formation à l’heure du numérique : le développement des MOOCs",  le mercredi 28 mai 2014.

Elle a entendu plusieurs personnalités impliquées dans l’émergence d’une offre de formation en ligne de qualité destinée au grand public :

  • Catherine MONGENET, responsable du programme "France Université Numérique" (FUN) au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • Claire DANON, chef de projet de la mission numérique de l’enseignement supérieur au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • Thierry DANQUIGNY, directeur du service enseignement et multimédia (SEMM) de l’université Lille-I ;
  • Bernard BONTE, directeur "Développement et métiers" à la direction des formations de l’international et des partenariats de l’Institut Mines-Télécom.


Cette table ronde était l’occasion de faire le point sur les contraintes pédagogiques, techniques et financières qui pèsent sur le développement, en France, d’une offre diversifiée de MOOCs capable de répondre aux exigences du service public de l’enseignement et aux ambitions de rayonnement culturel, intellectuel et linguistique de notre politique éducative et scientifique. Elle a permis également de s’interroger sur l’évolution et la stabilisation du modèle économique des MOOCs et sur la capacité des établissements français et francophones à rivaliser avec leurs homologues anglo-saxons et des pays émergents dans ce domaine hautement compétitif.

Voir les vidéos de la table ronde 

En savoir plus :

Photo © France Université Numérique

Mise en ligne : 09/07/2014