Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le rôle de l’éducation populaire dans le renforcement du vivre-ensemble

Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mercredi 17 juin 2015, le Groupe d'études sénatorial sur l'éducation populaire et la culture organise une nouvelle table ronde consacrée au rôle de l'éducation populaire dans le renforcement du vivre ensemble.

      

       

 

Le Groupe d'études sénatorial sur l'éducation populaire et la culture, reconstitué en mars 2015, présidé par Danielle MICHEL (Soc - Landes), ouvre un cycle de trois tables rondes consacrées au rôle de l'éducation populaire dans le renforcement du vivre ensemble.

La première table ronde, organisée le 15 avril, doit permettre d'apprécier dans quelle mesure l'éducation populaire est en capacité, de façon complémentaire à l'éducation formelle en milieu scolaire, de favoriser la transmission des valeurs républicaines indispensables à la consolidation du vivre ensemble, telles que l'égalité entre les femmes et les hommes et la laïcité, en particulier auprès des populations les plus défavorisées.

 

La deuxième table ronde, prévue le 20 mai, se donne pour objectif d' évaluer les progrès accomplis par le dispositif du service civique dans le renforcement de la mixité sociale parmi ses volontaires afin d'en faire un véritable levier du "creuset républicain".

Enfin, la troisième table ronde, qui devrait se tenir le 17 juin, se penchera sur les ressorts du sentiment d'appartenance des jeunes à l'Europe et sur le développement de leurs participation et représentation politiques dans l'espace européen.

Travaux au Sénat 

 

Mercredi 17 juin 2015, le Groupe d'études sur l'éducation populaire et la culture organise une table ronde sur le développement du sentiment d'appartenance à l'Europe chez les jeunes et de leur participation politique dans l'espace européen, avec :

  • Jean-Luc PRIGENT, directeur de cabinet de l'agence Erasmus + France /Éducation formation ;
  • Daniel FRÉDOUT, vice-président de la commission "Éducation populaire" et membre du Bureau du Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d'éducation populaire (CNAJEP).

 

Mercredi 20 mai 2015, Groupe d'études sur l'éducation populaire et la culture a organisé une table ronde sur les moyens de faire du service civique un véritable levier de mixité sociale et de transmission des valeurs républicaines, en présence de :

  • Marie TRELLU-KANE, présidente de l'Association Unis Cité ;
  • un représentant de l'Association de la Fondation étudiante pour la ville (AFEV) ;
  • Oriane LEPASTIER, responsable du pôle développement, Agence du service civique. 

 

Mercredi 15 avril 2015, le Groupe d'études sur l'éducation populaire et la culture a organisé une table ronde, consacrée à la transmission des valeurs républicaines indispensables à la consolidation du vivre ensemble, telles que l'égalité entre les femmes et les hommes et la laïcité, en particulier auprès des populations les plus défavorisées, avec :

Voir le reportage tourné lors de la table ronde du 15 avril :

 En savoir plus :

Photo © Flickr / cc / Université de Montréal

Dernière mise à jour : 11/06/2015