Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Quelle supervision internationale de l’ICANN ?

Dernière mise à jour le 20 juin 2016
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mardi 21 juin 2016, le groupe d’études "Société numérique, nouveaux usages, nouveaux médias" de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a organisé une table ronde sur le thème : "Quelle supervision internationale de l’ICANN ?".

 

 

 

 Comprendre les enjeux

 

Créée en 1998 en Californie, la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (l’ICANN) est un organisme à but non lucratif responsable de la sécurité, la stabilité et la coordination mondiale du système d'identificateurs uniques de l'Internet.

Elle assure notamment le pilotage de la gestion internationale de l’attribution des noms de domaines et des adresses IP. C’est à ce titre que l’ICANN joue un rôle fondamental au sein de la société numérique.

Le groupe d’études "Société numérique, nouveaux usages, nouveaux médias" du Sénat organise, mardi 21 juin à 14h30, une table ronde pour échanger, débattre et s’interroger sur la supervision internationale de l’ICANN.

De nombreux experts sont invités à partager leur expertise :

  • Mathieu WEILL, directeur général de l’AFNIC ;
  • Sébastien BACHOLLET, Président d’honneur d’ISOC France, ancien membre du conseil d’administration de l’ICANN ;
  • David MARTINON, ambassadeur pour la cyberdiplomatie et l’économie numérique ;
  • Bernard BENHAMOU, secrétaire général de l’Institut de la souveraineté numérique, ancien délégué aux usages de l’internet au ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur ;
  • Maurice RONAI, chercheur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), membre de la CNIL ;
  • Anne-Thida NORODOM, professeur de droit international public à l’université de Rouen.


La question de la gouvernance mondiale de l’internet est au coeur de la réflexion et des travaux du Sénat. En octobre 2014, le Sénat avait débattu des conclusions de la mission commune d’information "Nouveau rôle et nouvelle stratégie pour l'Union européenne dans la gouvernance mondiale de l'Internet".

La mission avait été créée à la demande du groupe UDI-UC, et a publié son rapport intitulé "L'Europe au secours de l'Internet" en juillet 2014 (lire le rapport et la synthèse du rapport), pour dénoncer le manque d’implication de la France et de l’Union européenne au sein des instances internationales de gouvernance de l’internet. Le 21 février 2014, la mission commune d’information avait déjà entendu Fadi CHEHADÉ, président de l'ICANN (lire le compte rendu).

Suivre la table ronde (21 juin 2016)

 

 

Mardi 21 juin 2016, le groupe d'études "Société numérique, nouveaux usages, nouveaux médias" de la commission de la culture a organisé une table ronde ayant pour thème "Quelle supervision internationale de l'ICANN ?" avec les participants suivants :

  • Mathieu WEILL, directeur général de l’AFNIC ;
  • Sébastien BACHOLLET, Président d’honneur d’ISOC France, ancien membre du conseil d’administration de l’ICANN ;
  • David MARTINON, ambassadeur pour la cyberdiplomatie et l’économie numérique ;
  • Bernard BENHAMOU, secrétaire général de l’Institut de la souveraineté numérique, ancien délégué aux usages de l’internet au ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur ;
  • Maurice RONAI, chercheur à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), membre de la CNIL ;
  • Anne-Thida NORODOM, professeur de droit international public à l’université de Rouen.


- Revoir la table ronde en vidéo

En savoir plus :

Photo © Sénat