Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Processus de paix au Proche-Orient

Dernière mise à jour le 8 février 2017
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mercredi 8 février 2017, la commission des affaires étrangères a entendu S.E. M. Mahmoud ABBAS, Président de l'Autorité palestinienne.

Mercredi 18 janvier 2017, la commission des affaires étrangères a entendu l'ambassadeur d'Israël en France et l'ambassadeur, chef de la mission de Palestine en France, pour tirer le bilan de la Conférence de Paris du 15 janvier pour la paix au Proche-Orient.

 

Audition de S.E.M. Mahmoud ABBAS par la commission des affaires étrangères (8 février 2017)

Mercredi 8 février 2017, la commission des affaires étrangères a entendu S.E. M. Mahmoud ABBAS, président de l'Autorité palestinienne (la vidéo, le compte rendu).  

 
 
 

 

Auditions de la commission des affaires étrangères (18 janvier 2017)

Mercredi 18 janvier 2017, la commission des affaires étrangères a procédé à des auditions pour tirer le bilan de la Conférence de Paris du 15 janvier 2017 pour la paix au Proche-Orient. Elle a entendu :

  • Ludovic POUILLE, directeur-adjoint d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère des affaires étrangères et du développement international, sur l’initiative française pour la paix au Proche-Orient (le compte rendu) ;

  • S.E Mme Aliza BIN-NOUN, ambassadeur d’Israël en France (la vidéo, le compte rendu) ;

  • S.E M. Salman EL-HERFI, ambassadeur, chef de la mission de Palestine en France (la vidéo, le compte rendu).

 
 
 

Comprendre les enjeux

En l'absence de perspective de négociations, la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens s'est dégradée. C'est pourquoi, afin de recréer une dynamique politique favorable à de nouvelles négociations entre Israéliens et Palestiniens eux-mêmes, une conférence internationale pour la paix au Proche-Orient a été organisée en France dimanche 15 janvier 2017 à l'initiative du Gouvernement français.

Cette réunion a rassemblé de nombreux pays ou organisations internationales (70 environ), dont les principaux acteurs internationaux concernés : le Quartet (États-Unis, Union européenne, Russie, Nations-Unies), les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations-Unies, des partenaires arabes, européens, les pays du G20 et autres acteurs intéressés par la paix. Le rôle de la France était de faire part à Israël et à l’Autorité palestinienne du message de la conférence.

En savoir plus :


Photo © Union Européenne