Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Les perspectives d’évolution de l’audiovisuel public

Dernière mise à jour le 30 octobre 2017
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mercredi 25 octobre 2017, la commission de la culture a entendu Françoise NYSSEN, ministre de la culture, sur la politique de l'audiovisuel public.

Mercredi 18 octobre 2017, Catherine MORIN-DESAILLY, présidente de la commission de la culture, et Jean-Pierre LELEUX ont présenté à la presse les perspectives d'évolution de l'audiovisuel public au regard des travaux du Sénat et du débat sur le projet de loi de finances pour 2018.

 

Audition de Françoise NYSSEN (25 octobre 2017)

 

Mercredi 25 octobre 2017, la commission de la culture a entendu Françoise NYSSEN, ministre de la culture, sur la politique de l'audiovisuel public.

Conférence de presse (18 octobre 2017)

 

Mercredi 18 octobre 2017, Catherine MORIN-DESAILLY, présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, et Jean-Pierre LELEUX ont présenté à la presse les perspectives d'évolution de l'audiovisuel public au regard des travaux du Sénat et du débat sur le projet de loi de finances pour 2018,  fait au nom de la commission de la culture.

La baisse des crédits prévue en 2018 pour l’audiovisuel public illustre davantage un choix budgétaire dicté par la situation des finances publiques qu’une vision stratégique pour un secteur essentiel à l’exception culturelle dans notre pays.

Les travaux du Sénat, depuis plusieurs années, ont permis d’identifier les réformes à mener (réforme de la CAP (contribution à l'audiovisuel public), regroupement de l’audiovisuel public et remise à plat de la gouvernance, modernisation de la chronologie des médias…).

L’examen du projet de loi de finances pour 2018 au Sénat doit être l’occasion d’inciter le Gouvernement à s’inscrire dans une perspective de réforme audacieuse de l’audiovisuel public dès 2018.

En savoir plus :

Photo : ©  Flickr / cc / Patrick Janicek