Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Avis budgétaire sur la mission "Immigration, asile et intégration"

Dernière mise à jour le 23 novembre 2017
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Jeudi 23 novembre 2017, François-Noël BUFFET a présenté son avis budgétaire sur la mission Immigration, asile et intégration.

  

 

 

 

Conférence de presse (23 novembre 2017)

 

Jeudi 23 novembre 2017, François-Noël BUFFET a présenté son avis budgétaire sur la mission Immigration, asile et intégration fait au nom de la commission des lois, sous la présidence de Philippe BAS.

Le 15 novembre dernier, le ministre de l’intérieur définissait ainsi la politique migratoire du Gouvernement : "Nous voulons accueillir sans doute moins mais accueillir mieux".

Au-delà des annonces, François-Noël Buffet dresse un bilan critique des premières décisions du Gouvernement en matière de politique d’intégration, d’exercice du droit d’asile et de lutte contre l’immigration irrégulière.

Il dénonce une politique d’intégration en souffrance à partir de deux exemples concrets : la réduction drastique du périmètre des visites médicales, qui pose un grave problème de santé publique, et l’inefficacité des formations linguistiques proposées aux primo-arrivants.

L’exercice du droit d’asile est aujourd’hui remis en cause par des délais d’instruction trop élevés (14 mois en moyenne) et par l’éloignement trop peu fréquent des déboutés du droit d’asile (environ 50 000 personnes par an).

Enfin, François-Noël Buffet déplore que le budget 2018 ne permette pas de combler les insuffisances de la lutte contre l’immigration irrégulière, notamment au regard du faible nombre d’éloignements forcés qui ont été budgétés.

En savoir plus :

Photo ©  Nicolas Vigier