Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Maladie de Lyme

Dernière mise à jour le 6 juin 2019
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mercredi 10 avril 2019, à l'issue de la dernière table ronde sur la borréliose de Lyme, Élisabeth DOINEAU a publié un rapport, fait au nom de la commission des affaires sociales, sur la borréliose de Lyme.

Retour sur les travaux de la commission des affaires sociales.

 

 

 

 

Éléments clés

 

 

 Comprendre les enjeux

 

L’incidence de la maladie de Lyme a progressé au cours des dernières années en France. Dans le même temps, la remise en question de la fiabilité des tests sérologiques et l’insuffisante sensibilisation des professionnels au dépistage de cette maladie complexe en compliquent le diagnostic.

Face au risque d’errance diagnostique et thérapeutique, les pouvoirs publics doivent se mobiliser pour garantir une prise en charge efficace. À la suite de la publication de la recommandation de bonne pratique de la Haute Autorité de santé en juin 2018, la commission des affaires sociales souhaite approfondir le débat en conviant autour de quatre tables rondes des spécialistes de ce problème de santé publique.

 

Les travaux de la commission des affaires sociales sur la maladie de Lyme

 

Audition sur le rôle des autorités sanitaires (10 avril 2019)

Mercredi 10 avril 2019, la commission des affaires sociales a organisé une audition commune sur le rôle des autorités sanitaires face à la borréliose de Lyme, autour de :

- Pr Dominique LE GULUDEC présidente de la Haute Autorité de santé ;
- Pr Jérôme SALOMON, directeur général de la santé du ministère des solidarités et de la santé ;
- Christelle RATIGNIER CARBONNEIL, directrice générale adjointe, et Thierry SIRDEY, directeur des dispositifs médicaux, des cosmétiques et des dispositifs de diagnostic in vitro, de l'ANSM ;
- par message vidéo, Pr Saul FAUST, représentant du National Institute for Health and Care Excellence (NICE).

 


Table ronde sur la stratégie thérapeutique (3 avril 2019)

Mercredi 3 avril 2019, la commission des affaires sociales a organisé une table ronde sur la stratégie thérapeutique face à la borréliose de Lyme :
- Pr Christian PERRONNE, infectiologue ;
- Dr Raouf GHOZZI, médecin interniste, président de la Fédération française des maladies vectorielles à tiques ;
- Pr Pierre TATTEVIN, président de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) ;
- Dr Anne Priscille TROUVIN, rhumatologue, représentante de la société
française d’étude et de traitement de la douleur au sein du groupe de travail
de la Haute Autorité de Santé (HAS) ;
- Pr Olivier LESENS, chef du service des maladies infectieuses du CHU de Clermont-Ferrand ;
- Mme Sarah BONNET, directrice de recherche au sein de l’unité mixte de recherche biologie moléculaire et immunologie parasitaires de l’Inra, coordinatrice du projet "Vactix".

 

Table ronde de cadrage épidémiologique et biologique (27 mars 2019)

Mercredi 27 mars 2019, la commission des affaires sociales a organisé une table ronde de cadrage épidémiologique et biologique de la borréliose de Lyme, autour de :
- Pr Benoît JAULHAC, directeur du centre national de référence des Borrelia ;
- Dr Céline CAZORLA, infectiologue, vice-présidente de la commission spécialisée maladies infectieuses et émergentes du Haut Conseil de la santé publique ;
- Muriel VAYSSIER TAUSSAT, cheffe du département "Santé animale" de l’Institut national de recherche agronomique (Inra) ;
- Pascal BOIREAU, directeur du laboratoire de santé animale de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Ansés) ;
- Dr Alexandra SEPTFONS et Julie FIGONI, épidémiologistes à Santé publique France.

 

Table ronde sur les outils d’aide au diagnostic (27 mars 2019)

Mercredi 27 mars 2019, la commission des affaires sociales a organisé une table ronde sur les outils d’aide au diagnostic de la borréliose de Lyme, autour de :
- Pr Christian RABAUD, infectiologue au centre hospitalier universitaire de Nancy ;
- Pr Yves MALTHIÈRY, ancien chef de service de biochimie et ancien directeur d’unité Inserm au centre hospitalier universitaire d’Angers ;
- Dr Hugues GASCAN, immunologiste, directeur de recherche au centre national de la recherche scientifique ;
- Alain TRAUTMANN, immunologiste, président du fonds de recherche "BioTique" de la fédération française contre les maladies vectorielles à tiques.

En savoir plus :

Photo ©