Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Titre : Le sénat et le 60eme anniversaire de la Libération

Photo : Sénat


Le Sénat a souhaité s'associer à la commémoration du 60ème anniversaire de la Libération au travers de nombreuses manifestations :

3 juin 2004

Concert inaugural des manifestations du 60ème anniversaire de la Libération dans la cour d'honneur du Sénat et illumination du Palais du Luxembourg

 

L'Editorial de Christian Poncelet - Président du Sénat

Photo : Libération de Paris

3 juin - 31 août 2004

"La France libérée,
la République restaurée"

Exposition sur les grilles du Jardin du Luxembourg

Photo : le Sénat à la libération

25 août 2004

"Paris libéré, la liberté retrouvée"
Célébration et animations dans le jardin du Luxembourg

 

 

Photo : Général de Gaulle au Sénat

9 novembre 2004

"La République restaurée : l'Assemblée consultative provisoire s'installe au Palais du Luxembourg"
Séance solennelle dans l'Hémicycle du Sénat.
Exposition réalisée par la bibliothèque.

Photo : vote des femmes

7 mars 2005

"La Démocratie retrouvée"
États généraux de la démocratie locale et de la parité au Sénat

 

Photo : jeune à la libération

21 mai 2005

"La reconstruction d'une Europe
démocratique pour un avenir de paix"

Manifestation et cérémonie au Sénat


Photo : Mr Christian Poncelet - Président du Sénat

Editorial :
Le Sénat a souhaité s’associer à la commémoration du 60e anniversaire de la Libération d’une manière qui soit conforme à son histoire et à sa vocation.

Le Palais, qui fut le siège d’un des plus importants commandements de l’armée d’occupation, et son jardin ont été le théâtre de violents combats dans l’après-midi du 25 août au cours desquels se sont illustrés des éléments avancés de la Deuxième Division Blindée du général Leclerc. Plusieurs soldats, résistants ou fonctionnaires du Sénat ou de la préfecture de police ont été tués.

Au mois de novembre, il rappellera que son hémicycle a accueilli, à partir du 7 novembre 1944, les travaux de l’Assemblée consultative provisoire à laquelle s’est adressé à plusieurs reprises, depuis la tribune actuelle du Sénat, le général de Gaulle.

Enfin, le Sénat donnera un éclat particulier, après le retour à la République, au retour à la démocratie.
Il n’oublie pas, en effet, que les premières élections libres furent des élections municipales et cantonales, et qu’elles furent l’occasion de la première application du droit de vote des femmes.

La Libération fut certes un combat, mais celui-ci n’eut de sens que parce que les hommes et les femmes qui le menaient entendaient rétablir, puis rénover la République. Il est bon que les jeunes générations sachent que la liberté est un bien précieux dont elles ne peuvent jouir, aujourd’hui, qu’à travers le sacrifice absolu de leurs aînés prestigieux ou inconnus.

Christian Poncelet
Président du Sénat