Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La naissance du Sénat républicain : commémoration du cinquantenaire de la IIIème République

Intervention de Justin de Sèlves, président du Sénat, le 24 février 1925

(Extrait du Journal officiel des débats)

Je ne saurais, mes chers collègues, laisser s’achever cette séance sans évoquer un souvenir qui nous tient au cœur, celui du 24 février 1875. (Applaudissements unanimes).

Selves.jpg (21670 octets)

A cette date… (Le Président du Conseil, les ministres, les membres de la haute Assemblée se lèvent et debout écoutent les paroles de M. le président) … en effet, l’Assemblée nationale donnait au Sénat son organisation constitutionnelle comme préface aux lois des 25 février et 16 juillet 1875 sur l’organisation et les rapports des pouvoirs publics. (Très bien ! très bien !).

Cinquante ans ont éprouvé la valeur de notre constitution républicaine, et nul n’a oublié les heures difficiles où le Sénat s’est montré le défenseur vigilant des institutions confiées à sa garde. (Vive approbation). Au cours des cinquante années, nous avons eu la joie d’accueillir parmi nous les quatorze élus des départements français arrachés en 1871 à la mère patrie par les fautes du pouvoir personnel. (Applaudissements répétés).

Des devoirs nouveaux s’imposent à nous auxquels le Sénat ne faillira pas davantage : redonner au pays, dans la paix enfin conquise après un long effort de cinq années de guerre, consacrées à défendre le droit et l’intégrité de nos frontières, la prospérité économique nécessaire à son entier relèvement. (Bravos. – Très bien !)

Mes chers collègues, d’un même cœur, travaillons tous à la grandeur de la France par la République, fraternellement unis. (Applaudissements répétés et unanimes – Vive la République ! à gauche et au centre.)

Justin de Sèlves (1848 – 1934), sénateur du Tarn-et-Garonne de 1909 à 1927. Président du Sénat de 1924 à 1927.