Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 

 

 LES PRESIDENTS DU SENAT

 

Le prince Jérôme Bonaparte (janvier -décembre 1852)

Né le 15 novembre 1784, le prince Jérôme est le plus jeune frère de Napoléon Ier. Il sert l'armée napoléonienne et épouse Frédérique-Catherine, fille du roi de Wurtemberg. Il devient alors roi de Westphalie. Pair durant les Cent-Jours, il se montre héroïque lors de la bataille de Waterloo. Il sollicite en 1847 l'autorisation de rentrer en France, qui lui est accordée pour trois mois. La révolution de 1848 marque la fin de l'exil. Il soutient la candidature de son neveu à la présidence. Après quelques hésitations, dues aux engagements politiques de son fils, il accepte le coup d'Etat et prend la présidence du Sénat, le 28 janvier 1852. Louis-Napoléon Bonaparte offre ainsi à son oncle une prestigieuse position, qui amorce par ailleurs le retour à l'Empire. La question de la succession de Napoléon III, non réglée par le senatus-consulte rétablissant l'Empire, provoque la démission du prince Jérôme, qui est remplacé par le juriste Troplong. Il meurt le 24 juin 1860.