Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

DECEMBRE 1953 : René COTY, un sénateur à l'Elysée


 

En route vers l'Elysée

Le 17 décembre 1953 députés et conseillers de la République sont réunis à Versailles pour désigner le successeur de Vincent Auriol. Combien se doutent qu'il faudra sept jours au Congrès pour parvenir à élire le nouveau Président de la République ?

A l'ouverture du Congrès huit candidats sont en lice : Laniel (Président du Conseil, se présentant sous l'étiquette indépendant), Bidault (MRP), Delbos (radical), Naegelen (socialiste), Cachin (communiste), Fourcade (indépendant), Médecin (indépendant) et Kalb (RPF).

Si Marcel Naegelen arrive en tête avec 160 voix, il est cependant bien loin d'atteindre la majorité absolue nécessaire pour être élu.

Au deuxième tour, seuls quatre candidats se maintiennent : Marcel Naegelen (299 voix), Joseph Laniel (276 voix), Yvon Delbos (185 voix) et Georges Bidault (143 voix).

 Marcel Naegelen

Joseph Laniel 

Yvon Delbos

Georges Bidault