Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée


DECEMBRE 1953 : René COTY, un sénateur à l'Elysée


 

 

Député de 1923 à 1936

 

Son premier mandat : 1923

 

Au cours des années 1922-1923, disparaissent deux personnalités de la vie politique de Seine-Inférieure : les députés Jean de Bagneux et Jules Siegfried. C'est au côté de ce dernier, ancien maire du Havre, ministre à deux reprises du commerce et de l'industrie, que René Coty avait fait ses premières armes en politique. Pour les remplacer, une élection complémentaire est organisée en mai 1923. René Coty se présente aux suffrages des électeurs sous l'étiquette de l'Union Républicaine Démocratique qui était également celle de Jules Siegfried.


Jules Siegfried

Son programme affirme son soutien au Président du Conseil, Raymond Poincaré ; il comporte, entre autres, une série de mesures en faveur des familles et du logement, du commerce et de l'industrie ainsi qu'une proposition de réforme des méthodes de travail de la Chambre des Députés. Élu au deuxième tour, il entre au Palais Bourbon où il s'inscrit au groupe des Républicains de gauche, une des composantes du Bloc national.

Durant ce premier mandat, de juin 1923 à mai 1924, il se montre un député fort actif. Il intervient pour la première fois en séance publique le 26 juin 1923, dans la discussion d'une proposition de loi tendant à surseoir à l'expulsion des locataires : il soutient, sans succès, un amendement visant à doubler le délai qui leur est octroyé. Il participe également aux discussions de deux autres projets de loi sur la défense du petit commerce. Sur le même thème, sa première proposition de loi est discutée le 7 décembre 1923

Les élections de 1924, 1928 et 1932

Le député de 1924 à 1936

Son domaine de prédilection : la ré forme de l'Etat

Un ministre éphémère : décembre 1930