Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée


28 octobre 1859 : L'HEMICYCLE S'ENFLAMME

 




M. Girard, lampiste du Grand Luxembourg, est très laconique. Malade, il n'a pas assuré son service au moment des faits.

Demande : Comment se nettoie le lustre de la salle des séances ?
Réponse : Déclare n'être au Luxembourg depuis un an à peine, avoir été malade vers le dix de ce mois, et n'avoir pas nettoyé le lustre.

Demande : De quelle substance se sert-on pour nettoyer le lustre ?
Réponse : De potasse et d'essence de térébenthine.

Demande : Savez-vous si les chiffons imprégnés d'huile ayant servi au nettoyage du lustre sont déposés en amas dans quelque armoire ?
Réponse : Je n'ai pas connaissance de ce fait

Demande : A quelle cause attribuez-vous l'incendie ?
Réponse : A du feu qui aurait été porté en haut

Demande : Avez-vous connaissance de la présence d'ouvriers plombiers ayant récemment travaillé du côté de la voûte ?
Réponse : Je l'ai entendu dire, mais je ne les ai pas vus.

Après lecture faite, le comparant a signé.

Signé : Girard.