Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Dossier d'archives numéro 5 (mai 1999)

HOMMAGE A ALAIN POHER

INTERIM DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE - 1974


   Départ pour l'Elysée en 1974


Appelé à exercer un deuxième intérim à l'Elysée à la mort de Georges Pompidou du 2 avril au 19 mai 1974, Alain Poher sait prendre à cette occasion des décisions importantes. Il assure la régularité du scrutin présidentiel outre-mer et intervient dans la politique africaine. Il décide du lancement officiel du programme Airbus et de la construction du cinquième sous-marin nucléaire français.

Bureau de l'Elysée 1974

Au cours de son intérim, il réclame la définition d'un statut pour les travailleurs migrants européens et promulgue, le 3 mai 1974, la loi de ratification de la Convention européenne des Droits de l'Homme. Signée en 1950 par Robert Schuman, cette convention, qui organise la protection des libertés individuelles, n'avait, vingt-quatre ans plus tard, toujours pas été ratifiée par la France. Alain Poher, président de la République par intérim, porte, lui-même, les instruments de ratification de ce texte à Strasbourg, à l'occasion du vingt-cinquième anniversaire du Conseil de l'Europe.