Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Logo fédération des comités féminins pour le dépistage des cancers
Sous le Haut patronage de Christian Poncelet, Président du Sénat
Sous la Présidence du Professeur Claude Jasmin,


Lundi 9 octobre 2006 de 9 h à 13 h
Salle Clemenceau
Palais du Luxembourg

 

Renseignements
• 04 67 16 41 98 / 06 18 29 83 46
www.comitesdepistagecancers.fr


Accès

Palais du Luxembourg
15 rue de Vaugirard - 75006 Paris
Parking
Place Saint-Sulpice
Marché Saint-Germain
Métro
• Ligne 4, station Odéon ou St Sulpice
• Ligne 10, station Mabillon ou Odéon
RER
• Ligne B, station Luxembourg
Bus
• Ligne 58 • Ligne 84 • Ligne 89






9 h : Accueil des participants par le Professeur Claude jasmin.

9 h 15 : Allocution d'ouverture par Monsieur Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités.

9 h 30: L'AVENIR DU DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN

Présentation: Madame Élisabeth Bernigaud, Présidente du Comité Féminin de Paris.
Vers un dépistage moléculaire? Docteur Rosette Lidereau, directeur de l'Unité Inserm U735.
Présent et futur de l'imagerie du sein Professeur Michel Bruynooghe, laboratoire des systèmes photoniques Université Louis Pasteur de Strasbourg.
• Synthèse: Professeur Claude jasmin.


10 h 45 : LES EXCLUES DU DÉPISTAGE

Présentation: Madame Monique de Saint-jean, Présidente de la Fédération Nationale des Comités Féminins.
Historique : Madame Liliane Raynaud, Secrétaire Générale de la Fédération Nationale des Comités Féminins.
• Pourquoi des limites d'âge au dépistage? (femmes jeunes et âgées) Professeur Claude jasmin.
Les femmes exclues pour des raisons sociales, socioculturelles et ethniques: quelles solutions pour une meilleure participation au dépistage organisé du cancer du sein?
• Docteur Christophe Oebeugny, Directeur du dépistage des cancers en Seine Saint-Denis (ARDEPASS 93).
• Monsieur Christophe Auxerre, Secrétaire Nationale du Secours Populaire Français.
• Madame Anne-Und Perrucon, Créatrice et metteur en scène de l'Association Olibrius (théâtre social pour une meilleure sensibilisation des habitants des quartiers défavorisés).

12 h 30 : Clôture

Aujourd’hui, en France, 1 femme meurt toutes les heures d’un cancer du sein.

Véritable fléau de santé publique, le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer chez la femme.
Son incidence (nombre de nouveaux cas par an) a doublé ces vingt dernières années : 42 000 nouveaux cas et 11 645 décès dans l’année 2000.

Les études internationales, qui ont débuté dans les années 1970, ont démontré qu’il est possible de diminuer la mortalité de 30 à 40% par le dépistage organisé si la participation des femmes est au moins de 70%.

En 1989, les premières études débutent en France.
En 2004, les pouvoirs publics mettent en place la généralisation du dépistage organisé du cancer du sein sur tout le territoire national.
Ce dépistage gratuit :
- s’adresse à toutes les femmes de 50 à 74 ans,
- offre les meilleures garanties de qualité :
• 2ème lecture des mammographies par un radiologue expert,
• formation obligatoire des professionnels de santé,
• vérification obligée des appareils par des organismes agréés par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé.

Parallèlement, en 1989, naît dans l’Hérault le 1er Comité Féminin pour le Dépistage du Cancer du Sein sous l’impulsion du Pr. Jean-Louis LAMARQUE.
Il a pour but d’accompagner la campagne de dépistage et de relayer l’information auprès des femmes du département. Il fait rapidement des émules et ces comités se regroupent pour former la Fédération Nationale des Comités Féminins pour le Dépistage des Cancers.

Association d’usagers, type loi 1901 sans but lucratif, La Fédération regroupe tous les Comités Féminins agréés. Elle a pour objet « … de contribuer, par tous les moyens possibles, à informer, à sensibiliser la population au dépistage des cancers … favoriser l’information, la formation et l’éducation sur le dépistage et la prévention … ».

Reconnue par les pouvoirs publics, la Fédération obtient l’exonération de la retenue de 1e sur les consultations de dépistage organisé en 2005.

Toutes les conditions de la réussite paraissent réunies :
- invitation personnalisée adressée aux femmes,
- assurance de qualité optimale,
- importante campagne d’information réalisée par les pouvoirs publics,
- mobilisation d’un grand nombre de bénévoles des comités féminins dans plus de vingt départements ainsi que d’autres acteurs,

ET POURTANT … la participation nationale n’est que de 43% (Chiffres 2004 : Institut National de Veille Sanitaire parus Mars 2006).
Nous sommes donc très loin du résultat impératif de 70% pour diminuer la mortalité !

Les raisons de ce manque de mobilisation sont diverses : manque de temps, peur, défaut d’information mais également des raisons sociales, socioculturelles, ethniques …

Pour comprendre ce phénomène et tenter de trouver des solutions, la Fédération Nationale des Comités Féminins pour le Dépistage des Cancers et le Comité Féminin de Paris pour le dépistage du cancer du sein organisent un colloque le lundi 9 octobre 2006 au Palais du Luxembourg à Paris (salle Clémenceau - de 9h à 13h) avec pour thème : « Cancers de la femme : les exclues du dépistage »

Le débat sera animé par des professionnels de santé de renommée internationale mais également par des acteurs oeuvrant dans le champ social.

Monique de SAINT JEAN
Présidente de la Fédération Nationale

Elisabeth BERNIGAUD
Présidente du Comité Féminin de Paris