Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Illsutration : Le développement humain et la cohésion sociale dans les outre-mer

Retrouvez l'intégralité de la conférence-débat en vidéo à la demande 

Depuis 2009, les crises sociales dans les Outre-mer se succèdent et  se  ressemblent  ;  d’un  océan  à  l’autre,  elles  touchent  tous  les territoires. Ces   tensions   démontrent   l’écart   persistant   entre les  aspirations  et  les  besoins  des  populations  ultramarines  et la  réalité  quotidienne.  La  focalisation  du  débat  sur  les  seuls indicateurs économiques n’est pas pertinente ; les problématiques de  développement  humain,  de  cohésion  sociale  et  de  répartition des  richesses  doivent  être,  encore  plus  qu’hier,  au  cœur  des préoccupations des pouvoirs publics nationaux et locaux.

 

Quels   sont   les   enjeux   du   développement   humain   et   de   la cohésion sociale dans les Outre-mer ? Quels ont été les progrès réalisés  ?  Comment  se  situent  les  territoires  par  rapport  à  leur environnement régional ? Comment anticiper les bouleversements démographiques  qui  s’annoncent  dans  certains  d’entre  eux  en termes  de  santé,  d’éducation,  d’emploi  ?  Il  s’agit  de  mettre  en résonance des travaux récents sur les principales dynamiques en cours avec les expériences concrètes d’élus et d’acteurs de terrain.

 

La conférence est ainsi l’occasion de présenter les résultats de deux nouvelles études. La première propose une mesure exhaustive du niveau  de  développement  humain  des  différentes  géographies ultramarines et son évolution dans le temps, en s’appuyant sur la méthodologie mise en place par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Elle conduit à montrer que, si le rattrapage  par  rapport  à  la  France  hexagonale  a  été  effectif  ces dernières décennies, la poursuite de cette dynamique nécessitera de résorber les inégalités économiques et sociales qui perdurent et parfois se creusent. La seconde étude présente les mutations démographiques   en   cours   en   matière   de   vieillissement,   de composition familiale, de mouvements migratoires au départ et à destination des Outre-mer ainsi que leur impact prévisible sur le tissu social.

Pratique

  • Date et heures : vendredi 23 novembre 2012 de 9h00 à 13h00
  • Lieu de la conférence : Salle Clemenceau - Palais du Luxembourg, 15 rue de Vaugirard 75006 PARIS
  • Accès : RER : Luxembourg ; métro : Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice ; bus : 58, 84 et 89 ; station Vélib’ n° 6017, 34 rue de Condé; Parcs de stationnement : Place Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain, rue de l’École de Médecine, rue Soufflot

 

   Animation générale par  François-Xavier Guillerm, journaliste

  • 9h00 : Accueil des participants

  • 9h30 : Ouverture par  Serge Larcher, sénateur de la Martinique, président de la Délégation sénatoriale à l’Outre-mer

    • Propos introductif par Dov Zerah, directeur général de l’Agence Française de Développement
  • 9h45 : Table ronde n° 1 : « Développement humain et inégalités »

    • Introduction par Olivier Sudrie, consultant, maître de conférences à l’Université de Saint Quentin-en-Yvelines
    • Sophie Élizéon, déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer
    • Éric Fruteau, maire de Saint-André, président de l’union départementale des centres communaux d’action sociale de La Réunion
    • Georges Patient, sénateur de la Guyane
    • Thani Mohamed Soilihi, sénateur de Mayotte
       
    • débat avec la salle
  • 11h00 : Table ronde n° 2 : « les nouveaux défis de la cohésion sociale »

    • Introduction par Claude-Valentin Marie, sociologue, démographe et conseiller pour l’Outre-mer à la direction de l’Institut national d’études démographiques
    • Juliette Corré, chef du département de la cohésion sociale, de la santé et de l’enseignement au ministère des Outre-mer
    • Jacques Moineville, directeur délégué de l’Agence Française de Développement
    • Katia Vespasien, directrice de l’autonomie du Conseil général de la Guadeloupe
    • Thani Mohamed Soilihi, sénateur de Mayotte
       
    • Débat avec la salle
  • 12h15 : Clôture par Sophie Élizéon, déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer

                 

Conditions d'inscription et de participation

  • Inscription obligatoire (dans la limite des places disponibles) au plus tard le lundi 19 novembre 2012
  • PAR COURRIER À L’ADRESSE SUIVANTE : Relations Extérieures Relations Parlementaires Agence Française de Développement 5, rue Roland Barthes 75012 PARIS.
  • PAR INTERNET À L’ADRESSE SUIVANTE : http://conference-senat-outremer.afd.fr
  • L’accès ne sera possible que pour les personnes pré-inscrites et munies d’une pièce d’identité. Se présenter à l’accueil du 15, rue de Vaugirard à 9 h 00.
  • Pour des raisons de sécurité, les inscriptions sont strictement nominatives. Une pièce d’identité sera exigée à l’entrée du Palais du Luxembourg.