Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 


Des échiquiers au Luxembourg


Depuis de très nombreuses années, le jardin du Luxembourg a été élu par les joueurs d'échecs qui en ont fait leur lieu de rendez-vous favori. Il a succédé au jardin des Plantes qui les accueillait il y a une trentaine d'années.
Dans de très nombreux pays, à New-York (Washington Square), mais surtout dans les pays d'Europe orientale, à Moscou, Budapest, Belgrade, des centaines de personnes se réunissent dans des parcs.
Au jardin du Luxembourg, dès que le temps le permet, des joueurs d'échecs se regroupent, et il peut y en avoir à certaines heures plus de deux cents. Cet endroit jouit d'une célébrité mondiale : des grands maîtres, des étrangers de passage, connaissent ce rendez-vous et viennent rejoindre le noyau des habitués, figures bien connues qui animent le jardin.
Le charme que les joueurs d'échecs ajoutent aux jardins n'a pas échappé à de nombreux cinéastes ou publicitaires qui, souvent aiment à utiliser le jeu d'échecs, comme le fait actuellement une grande banque française.
Mais, le jardin du Luxembourg se signalait hélas jusqu'à présent par les mauvaises conditions qu'il offrait aux joueurs : ceux-ci étaient contraints de rapprocher deux chaises d'y poser leur échiquier et leur pendule en équilibre.
C'est la raison pour laquelle le Sénat a souhaité mettre à leur disposition un mobilier adapté, pour à la fois améliorer leur confort, et apporter une forme de reconnaissance à leur activités.

Les choix effectués

* 12 tables : il n'était pas envisageable d'installer autant d'échiquiers qu'il y a de parties simultanées en période de pointe. Le chiffre de 12 est une bonne moyenne.
* Le lieu : naturellement, le Sénat a souhaité se mettre à la disposition des joueurs d'échecs et ratifier leurs choix. Ce sont eux qui ont fait l'honneur au jardin du Luxembourg de le choisir pour pratiquer leur noble activité. C'est eux qui ont élu domicile dans un coin précis du jardin. C'est là que les tables sont installées.
* 5 fixes, 7 mobiles ; il s'agit d'établir un compromis entre deux préoccupations : avoir une installation fixe en quelque sorte pour consacrer le lieu et y fixer un élément décoratif qui manifeste l'intérêt du Sénat, mais aussi, garder au lieu sa spontanéité. Les joueurs d'échecs aiment bien se déplacer en fonction du soleil, de l'ombre des arbres, de l'intérêt des parties de tennis disputées sur les courts . Les 7 tables mobiles sont destinées à conserver cette liberté.
(Ces choix ont été faits après plusieurs consultations informelles de joueurs du Luxembourg).

Les tables

* La conception des tables revient au service d'architecture du Sénat. Leur fabrication a été réalisée par la société Nature Art Planète de Vitry, qui a déjà réalisé des plaques d'information pour le jardin du Luxembourg et qui est spécialisée dans le traitement de la lave émaillée. Elle a réalisée des tables d'orientation pour de nombreux parcs (Thoiry...).
* Le matériau : les plateaux sont en lave émaillée. Il s'agit de pierres de lave extraites des volcans d'Auvergne que l'on émaille et qui sont soumises à plusieurs cuissons à plus de 800 degrés. Des sérigraphies de couleurs vitrifiables sont ensuite réalisées et fixées par trois cuissons à 600 degrés de chacune 24 heures.
* Ce procédé garantit à la fois un bel aspect faïencé et des couleurs très stables mais aussi une résistance, une longévité et une solidité exceptionnelles et indispensables pour du mobilier de plein air.
* Les pieds ont été réalisées en fonte verte dans le style " bistrot " pour s'intégrer le plus discrètement dans la continuité du mobilier du jardin du Luxembourg et mettre en valeur les plateaux.
* Le dessin des plateaux a privilégié la sobriété et l'ergonomie. Trop souvent, les tables d'échecs oublient l'espace pour poser les pièces capturées et la pendule. Les cases " noires " des échiquiers de compétition étant le plus souvent de couleur verte ou marron, le sépia a été choisi, couleur déjà utilisée pour des plaques au Luxembourg. On a également renoncé aux motifs décoratifs et autres surcharges qui agacent généralement les joueurs. Seules figurent, dans un caractère ancien, les coordonnées des cases.

Inauguration : grands maîtres et célébrités

M. Christian Poncelet, président du Sénat a procédé à l'inauguration des échiquiers le 21 septembre. Des parties ont été organisées entre grands maîtres et célébrités.


MM Caldaguès, Autain, Huriet, Halter, Bacrot, Christine Flear, championne de France, MM. Chevenement, Ralite, Baroin

Les " Professionnels "

* Joël LAUTIER
Grand Maître International. Meilleur joueur français. Il devient en 1988 à Adélaïde, à 15 ans, champion du monde junior. Elo : 2638. 39° joueur mondial. De mère japonaise, Joël Lautier est aussi un joueur de Shogi.
* Etienne BACROT
Au tournoi d'Enghien en 1997, il devient à 14 ans le plus jeune Grand Maître International de l'histoire des échecs, battant le record de Fischer et Kasparov. Il a remporté récemment des matches contre des grandes figures des échecs Hübner, Smyslov, Kortchnoï. Il vient de remporter le championnat de France 1999, pourtant marqué par la participation de presque tous les GMI français. Du 14 au 19 septembre, il dispute un match en six parties chez lui, à Albert dans la Somme contre Alexandre Beliavski (Ukraine), ancien candidat au titre mondial, quatre fois champion d'URSS. Elo : 2592
* Anatoli VAÏSSER
Grand Maître International né à Alma-Ata. Vainqueur à 16 ans des olympiades de mathématiques de Sibérie et d'Asie Centrale, mathématicien jusqu'à l'âge de 30 ans, il se remet aux échecs en 1981 et devient en 1982 champion de Russie. Il remporte notamment en 1993 le tournoi d'Oviedo devant 75 Grands Maîtres Internationaux. Naturalisé français en 1997. Champion de France 1997. Depuis 1998, il concilie les mathématiques et le jeu en se consacrant à l'élaboration d'algorithmes destinés à la spéculation sur les marchés dérivés et, après avoir constaté 85% de succès, il s'apprête à lancer un fonds d'investissements. Elo : 2564.
* Christine FLEAR
Championne de France 1999
* Zurab AZMAÏPARACHVILI
14° joueur mondial (élo 2681), Président de la Fédération géorgienne des échecs. Il est aussi l'entraîneur d'Etienne Bacrot.
* Mme Almira LAUTIER-SKRIPTCHENKO
Grand Maître International féminin moldave.


La partie entre le cinéaste Jean BECKER et le ministre de l'intérieur

Les " amateurs "

* Didier CHEVALIER, Librairie d'échecs.
* Jean-Pierre CHEVENEMENT, ministre de l'intérieur : joueur d'échecs, il a fait de Belfort une capitale des échecs, en accueillant le championnat du monde Karpov-Kasparov
* Jean-Claude LOUBATIERE : président de la Fédération française des échecs
* Marek HALTER : écrivain
* Claude HURIET, sénateur de Meurthe-et-Moselle, Questeur du Sénat
* Gilles JANEYRAND : comédien, interprète " Le joueur d'échecs " de Stefan Zweig au Lucernaire.
* François BAROIN : journaliste, député
* Jean BECKER : réalisateur (" Les enfants du marais "...)
* José GIOVANNI : réalisateur de films
* Pierre BERVILLE : Agence Callegari-Berville
* Olivier BENSIMON : Agence Colorado
* Gérard DESPORTES : rédacteur en chef de Libération

Le tournoi du Sénat

La présence de ces échiquiers permettra désormais d'animer le jardin tout au long de l'année par des événements échiquéens.
La faveur nouvelle du jeu auprès du grand public, en partie due à la généralisation des parties rapides, plus spectaculaires, rend ces animations d'autant plus justifiées.
En accord avec la Fédération Française des Echecs, le Sénat organisera donc chaque année le " tournoi du Sénat ". Les prix s'appelleront les " Lucos ". La première édition se tiendra le dimanche 7 mai 2000.
Afin de conserver le caractère populaire et démocratique du lieu, l'esprit du Luxembourg, le " Tournoi du Sénat " se déroulera selon une formule qui permettra à des maîtres et grands maîtres de défier pendant plusieurs heures le public du jardin.

Remerciements

Le Sénat remercie les personnes qui ont participé à l'organisation de cet événement :

M. Karl GERIN et la société Nature Art Planète
Le Damier de l'Opéra.
M. Christophe DELAUNE, Centre culturel de la Jonquière, Paris
M .Alan COWDEROY et son remarquable site internet
M. Bertrand GUYARD
Mme Alexandra SCHAMIS