Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
 
 
 
 
     
   
 
Accueil



ORANGERIE DU SÉNAT



PALAIS DU LUXEMBOURG



JARDIN DU LUXEMBOURG



PAVILLON DAVIOUD



MUSÉE DU LUXEMBOURG



GRILLES DU JARDIN DU LUXEMBOURG



KIOSQUE À MUSIQUE



PLAN DU JARDIN DU SÉNAT

   
Fête de la musique
Illustration : Fête de la musique dans la cour d'Honneur du Sénat Radio France fête la musique au Sénat

21 juin à partir de 16h00 - Cour d'honneur du Sénat - Entrée libre et gratuite

Pour la seconde année consécutive, Radio France célébrera la Fête de la musique dans la cour d’honneur du Sénat, le jeudi 21 juin, avec la participation de trois de ses formations musicales :
  • Dès 16h, la Maîtrise de Radio France, emmenée par Toni Ramon, chantera des pages de Mendelssohn, Schubert et Schumann.
  • A 18h, sous la direction de son directeur musical Myung-Whun Chung, l’Orchestre Philharmonique de Radio France interprétera la Symphonie fantastique de Berlioz
  • Enfin, à partir de 20h, le Chœur de Radio France interprétera un florilège de chœurs d’opéra italiens et français sous la direction d’Alfonso Caiani.

L’Orchestre National de France, pour sa part, interprétera la Cinquième Symphonie de Beethoven à 20h au Musée d’Orsay sous la direction de son directeur musical Kurt Masur

L’ensemble de ces concerts sera diffusé sur France Musique dans la nuit du 21 au 22 juin.

Le Sénat et la fête de la musique

Depuis plusieurs années, le Président Christian Poncelet et le bureau de la Haute Assemblée ont souhaité que le Sénat offre au public le plus large - comme autant d’espaces privilégiés de culture - les lieux mis à sa disposition.
Cette politique ambitieuse répond à une triple volonté de promouvoir la culture, de restituer au public des lieux magnifiques mis à sa disposition par la République, dans cet écrin vert niché au cœur de la capitale, et d’ouvrir toujours davantage le Sénat sur la société civile.
Ainsi, du Musée du Luxembourg au Jardin et aux grilles du Sénat en passant par l’orangerie, une politique culturelle ambitieuse et foisonnante permet à tous, par delà le rituel de la Journée du Patrimoine, de fréquenter régulièrement et en toute liberté une institution de la République qui se veut ouverte sur le monde et accessible.