Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Lundi 5 juillet 2004 - 22h
Jardin du Luxembourg

Photo : Au bonheur des dames - © Cinémathèque Française

Au bonheur des dames

Julien Duvivier - 1929, France

Denise, une jeune orpheline provinciale, arrive à Paris et s'installe chez son oncle dont le petit commerce est menacé par le flamboyant grand magasin du voisinage, « Au bonheur des dames », dirigé par Octave Mouret. Fascinée par cet établissement rival, la jeune fille décide d'y travailler, mais ses débuts sont durs et misérables. Injustement renvoyée, Denise est rappelée par Mouret, qui la promeut et ne tarde pas à lui déclarer son amour. Après une vingtaine de films, Julien Duvivier signe avec Au bonheur des dames son adieu au muet, même si le film est en fait sorti dans une version sonorisée. L'oeuvre de Zola est admirablement mise en scène par Duvivier qui, par le dynamisme stupéfiant de sa caméra, plonge dans la masse des foules et des décors, dont les scènes d'extérieur révèlent le Paris des années 1920.

Création et direction musicales : Gabriel Thibaudeau, orchestre Octuor de France

Entrée libre