Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Photo : Jean Arthuis, président de la commission des finances


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Nombre de « fonds souverains », c'est-à-dire des fonds publics dont les réserves de long terme sont gérées distinctement des réserves de change des autorités monétaires, ne sont pas de création récente et ont longtemps contribué au financement des déficits américains. Mais à la faveur de la crise des « subprimes », le montant très élevé de leurs encours, la diversification accrue de leurs investissements et le faible niveau de transparence de la plupart d'entre eux (par exemple sur la taille, la gouvernance et la composition du portefeuille) ont alimenté les débats et inquiétudes. Forts de leurs excédents sur devises ou matières premières, une quarantaine de fonds gèrent aujourd'hui entre 2.000 et 3.000 milliards de dollars (selon les sources) et sont appelés à se renforcer. Ils incarnent un nouvel équilibre des flux financiers à l'échelle planétaire. L'appréciation du rôle de ces fonds demeure cependant ambiguë, entre opportunité et menace : d'un côté décrits comme pourvoyeurs bienvenus de liquidités sur les marchés et « sauveurs » d'établissements financiers à court de fonds propres ; de l'autre, perçus comme des « prédateurs » susceptibles d'exercer une influence notable ou d'acquérir des entreprises stratégiques. Faisant suite à son rapport d'information sur « Le nouvel « âge d'or » des fonds souverains au Moyen-Orient » d'octobre 2007, la commission des finances du Sénat entend prendre toute sa part au débat sur le rôle de ces fonds et l'accueil que peuvent leur réserver les pays destinataires de leurs investissements. Que ces tables rondes, qui réunissent d'éminents praticiens et experts, contribuent à améliorer la compréhension mutuelle et la coopération sur ce thème désormais déterminant pour l'économie mondiale !


Jean Arthuis

Illustration : les fonds souverains

Consultez
le programme complet (en pdf)





Informations pratiques




Pour assister aux tables rondes, qui se dérouleront en salle Médicis, veuillez vous présenter au 15, rue de Vaugirard, muni de votre pièce d’identité (admission dans la limite des places disponibles).


Pour plus d’informations sur les tables rondes, vous pouvez contacter Mlle Caroline Plavan, par téléphone (01.42.34.23.46) ou par courrier électronique (c.plavan@senat.fr).


Vous souhaitez suivre les travaux de la commission des finances ?
Consultez la page internet de la commission


Sur la problématique des fonds souverains vous pouvez notamment vous reporter au rapport d’information suivant :


• MM. Jean Arthuis, Philippe Marini, Aymeri de Montesquiou, Philippe Adnot, Michel Moreigne et Philippe Dallier, « Le nouvel « âge d'or » des fonds souverains au Moyen-Orient », rapport n° 33 (2007-2008) ;




Tous les rapports du Sénat, ainsi que les comptes rendus des débats en commission et en séance publique, sont disponibles sur
le site du Sénat : www.senat.fr

Jeudi 15 mai 2008



Première
table ronde

9h30 - 11h00
(compte-rendu)

LES VIDÉOS DES TABLES RONDES

Deuxième
table ronde

11h15 - 12h45
(compte-rendu)