Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 
CHRONOLOGIE SOMMAIRE DE L'ECOLE DE PONT-AVEN

1848
Naissance de Gauguin.

1864
Naissance de Sérusier.

1868
Naissance de Bernard.

1876
Gauguin expose pour la première fois au Salon ; il cesse ses fonctions chez Bertin pour se consacrer à la peinture.

1879
Gauguin participe à la quatrième exposition des impressionnistes.

1881
Premier séjour de Moret au Pouldu.

1884
Gauguin s'installe à Rouen puis en novembre rejoint sa famille à Copenhague.

1885
Juin : Gauguin rentre à Paris.

1886
15 mai-15 juin, huitième et dernière exposition des impressionnistes (avec Gauguin et Schuffenecker) ; 6 juillet : premier séjour de Gauguin à Pont-Aven ; il retrouve Granchi-Taylor, rencontre Laval, Delavallée et du Puigaudeau ; Bernard rencontre à la mi-août Schuffenecker à Concarneau puis Gauguin à Pont-Aven ; Moréas publie le « Manifeste du symbolisme » dans Le Figaro littéraire ; mi-octobre : Gauguin rentre à Paris, réalise des céramiques avec Chaplet et rencontre Vincent van Gogh en novembre.

1887
Au printemps, Anquetin et Bernard qui rejette le pointillisme, inventent le « cloisonnisme » à Asnières ; 10 avril : Gauguin et Laval embarquent pour Panama et vont ensuite à la Martinique ; avril - septembre : second voyage de Bernard à Saint-Briac et à Pont-Aven (Gauguin est absent) ; vers le 13 novembre : Gauguin de retour de la Martinique.

1888
Deuxième séjour de Gauguin à Pont-Aven (fin janvier - 21 octobre) ; il y retrouve Delavallée ; juin : Gauguin rencontre Chamaillard et l'encourage à peindre ; échange de lettres entre Gauguin et les frères Van Gogh ; juillet : Laval, Moret (jusqu'à la fin de l'année) et Jourdan à Pont-Aven ; 10 - 12 août, Bernard à Pont-Aven avec sa sœur Madeleine ; période d'intense activité créatrice et invention du « synthétisme » ; Bernard peint les Bretonnes dans la prairie verte, puis Gauguin La Vision du sermon ; octobre : Sérusier reçoit une leçon de Gauguin et peint Le Talisman qu'il montre à son retour à Paris en novembre à ses amis de l'Académie Julian 

(Denis, Bonnard, Ibels, Ranson) ; Bernard, Laval et Gauguin échangent leurs autoportraits avec Vincent van Gogh installé à Arles ; 21 octobre : Gauguin le rejoint (retour à Paris fin décembre) ; fin de l'année, formation du groupe des Nabis.

1889
6 mai : ouverture de l'Exposition universelle à Paris ; Gauguin et ses amis exposent au café Volpini (8 juin-octobre) ; fin mai : troisième séjour de Gauguin en Bretagne (jusqu'au 7 février 1890) d'abord à Pont-Aven puis au Pouldu (fin juin, juillet et août) avec de Haan et Sérusier ; début septembre, Gauguin de retour à Pont-Aven ; septembre, Moret s'installe au Bas-Pouldu (il y séjourne la plupart du temps jusqu'en fin 1892) ; 2 octobre, nouveau départ de Gauguin pour Le Pouldu avec de Haan et Sérusier ; installation à la Buvette de la Plage tenue par Marie Henry ; Filiger les rejoint ; mi-novembre : de Haan et Gauguin entreprennent de décorer la salle à manger de l'auberge ; août : Bernard à Saint-Briac.

1890
Moret passe la majorité de l'année au Pouldu ; 7 février : Gauguin rentre à Paris ; début juin : quatrième séjour de Gauguin en Bretagne au Pouldu (jusqu'au 8 novembre) où il retrouve de Haan et Filiger ; juillet, Sérusier les rejoint ; 13 juillet : Maufra rencontre à Pont-Aven Gauguin, Filiger, Sérusier et de Haan ; début de l'automne, de Haan repart pour Paris ; 8 novembre : Gauguin quitte Le Pouldu ; à Pont-Aven au printemps, Maufra, Loiseau, Dezaunay, Moret, Bevan, Forbes-Robertson puis Willumsen (début juillet) ; 9 novembre : Maufra retrouve Filiger au Pouldu ; Maurice Denis publie Définition du néo-traditionnisme où il définit l'esthétique de la nouvelle école de peinture.

1891
2 février, banquet en l'honneur de Jean Moréas, brouille entre Bernard et Gauguin (définitive le 22 février à la vente aux enchères des œuvres de Gauguin) ; 12 mars, Aurier publie « Le Symbolisme en peinture, Paul Gauguin » dans le Mercure de France ; par de Haan, Verkade rencontre Sérusier et Gauguin à Paris ; 23 mars, Paris, banquet en l'honneur de Gauguin 1er avril (Verkade y rencontre Ballin) : Gauguin s'embarque pour Tahiti ; avril : Verkade, Ballin, Seguin O'Conor à Pont-Aven ; juin : Sérusier, Verkade et Ballin au Huelgoat où ils rencontrent Rasetti et Chaudet ; milieu de l'été, Verkade au Pouldu où il rencontre Filiger et Maufra (jusqu'à la mi-octobre) ; première exposition des Nabis à la galerie Le Barc de Boutteville ; août-septembre : Bernard à Saint-Briac ; Maufra passe la majorité de l'année au Pouldu à l'auberge de Marie Henry en compagnie de Filiger.

1892
Bernard (jusqu'à début janvier 1893) et Amiet (fin mai jusqu'à fin juin 1893) à Pont-Aven ; fin mai ou début juin : Ballin rejoint Verkade à Saint-Nolff ; été Seguin, Bevan, O'Conor, Forbes-Robertson à Pont-Aven, Sérusier au Huelgoat ; fin juillet ou début août ; Verkade au Pouldu (avec Filiger) ; 25 août : baptême de Verkade à Vannes ; fin août, Verkade et Ballin quittent la Bretagne pour l'Italie ; Slewinski 
commence à séjourner au Pouldu.

1893
Gauguin de retour en France ; exposition de ses peintures chez Durand-Ruel (10-25 novembre) ; décembre : Vollard ouvre sa galerie avec des œuvres impressionnistes dont Gauguin ; Marie Henry loue sa buvette et emporte toutes les œuvres d'art qu'elle peut enlever ; article de Maufra, qui fréquente Gauguin à Paris, dans les Essais d'art libre sur « Gauguin et l'Ecole de Pont-Aven » de novembre ; Filiger reçoit une pension de La Rochefoucaud, ce qui lui permet de vivre au Pouldu jusqu'en 1900.

1894
Janvier : exposition personnelle de Maufra chez Le Barc de Boutteville (affiche de Gauguin) ; 27 avril : mort de Laval ; fin avril : cinquième et dernier séjour de Gauguin au Pouldu puis à Pont-Aven (jusqu'au 14 novembre) ; il retrouve Filiger, Maufra, Slewinski, Seguin, Moret, Jourdan, Chamaillard ; 25 mai : Gauguin est blessé à Concarneau ; 14 novembre : Gauguin perd ses procès contre Marie Henry et ses agresseurs de Concarneau, et rentre à Paris fin novembre.

1895
1er février : exposition Seguin à la galerie Le Barc de Boutteville avec une préface de Gauguin ; 3 juillet : Gauguin quitte la France pour la dernière fois pour Tahiti ; mort de De Haan.

1901
Gauguin s'établit aux Marquises, à Atuona dans l'île d'Hivaoa.

1903
Mort de Gauguin à Atuona ; mort de Seguin à Châteauneuf-du-Faou.