Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

A l’occasion du 20e anniversaire de la Fondation du patrimoine, le Sénat présente l’exposition "Le Patrimoine, une Passion, des Hommes" sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris du samedi 17 septembre 2016, premier jour des Journées européennes du patrimoine, au dimanche 15 janvier 2017.

Forte de 25 000 projets soutenus depuis 20 ans, la Fondation souhaite illustrer son action au service de notre patrimoine du quotidien, fédérateur et vivant.
Cette exposition valorise des projets de restaurations exemplaires, cadre de nos vies, mettant à l’honneur la mobilisation de femmes et d’hommes passionnés, mais aussi la transmission de métiers et de savoir-faire précieux.


Illustration: tailleur de pierreLes restaurations menées offrent une deuxième vie aux édifices soutenus, en leur rendant leur vocation séculaire, ou en réaffectant ces bâtiments porteurs d’histoire à de nouvelles fonctionnalités, au cœur de la vie des territoires.

A travers des exemples de projets soutenus dans les 13 régions métropolitaines, et en France d’Outre-mer, la Fondation exposera des visuels riches de sens : des restaurations urbaines et rurales des plus humbles au plus emblématiques, du lavoir de village à la cathédrale de Reims.

Tout au long des 80 panneaux exposés sur les grilles du Sénat, vous pourrez découvrir le très large champ d’intervention couvert par la Fondation du patrimoine : patrimoine rural, patrimoine citadin, patrimoine industriel, lieux de mémoire, maisons des Illustres, chantiers d’insertion, patrimoine maritime, ferroviaire, insolite, religieux, militaire, naturel, cinématographique, patrimoine de races animales agricoles à faibles effectifs, … toutes les sortes de patrimoine qui célèbrent la beauté et la richesse de notre histoire sont éligibles à l’action de la Fondation.


Un voyage qui nous portera du télégraphe Chappe de Sollières-Sardières à l’épi de faîtage du château de Saumur, du musée Rimbaud de Charleville-Mézières au bagne des îles du Salut, de la gare de déportation de Bobigny à l’orangerie du château de Bonrepos-Riquet, du pont de Saint-Cado à Belz aux cabines de plage de l’Isle-Adam, du travail d’un maître verrier à la bibliothèque de Jean Giono à Manosque…

Nous vous souhaitons une très belle visite !

La Fondation du patrimoine

En 20 ans, la Fondation du patrimoine est devenue la première institution privée de France au service de notre patrimoine, un héritage culturel essentiel. Ce sont des lavoirs et des ponts, des chapelles et des églises, des places et des fontaines qui sont ainsi restaurés et transmis aux générations futures.
Nous n’en sommes pas les propriétaires, simplement les dépositaires.

Par son action, la Fondation du patrimoine est créatrice de richesses :
20 ans, 25 000 projets, 2 milliards d’euros de travaux, des milliers d’emplois préservés dans l’Hexagone comme Outre-mer.

L’utilité seule ne suffit pas. La Fondation du patrimoine génère aussi des valeurs : se rassembler autour de l’histoire et de la mémoire, partager une identité et des racines, être citoyen en participant au Bien commun.

Ces valeurs donnent du sens à notre action, et notamment auprès des collectivités territoriales de la République.
Au coeur de notre action, il y a surtout l’Homme, car rien ne saurait justifier l’utilité et le sens si ces valeurs n’avaient de finalité. Cette dimension humaine, ce sont d’abord nos bénévoles qui constituent l’âme de la Fondation ; ses salariés qui, par leur engagement, la portent à leur côté ; nos mécènes et nos donateurs qui l’accompagnent et partagent ses valeurs. Ce sont nos membres fondateurs, ici pleinement remerciés.
Charles de Croisset - Président de la Fondation du patrimoine
Ce patrimoine est le vôtre. La Fondation du patrimoine est heureuse de vous emmener sur les chemins de France à sa découverte.

Belle promenade.

Charles de CROISSET
Président de la Fondation du patrimoine

 

Éditorial du Président

L’exposition photographique « Le Patrimoine, une Passion des Hommes », présentée sur les grilles du Jardin du Luxembourg, rend un hommage appuyé, pour ses vingt ans, à la Fondation du patrimoine ainsi qu’à toutes celles et ceux qui, par leur savoir-faire et leurs talents, œuvrent pour la transmission, la restauration et la protection du patrimoine dans notre pays.

Ce patrimoine de proximité émaille nos villes et nos campagnes, leur confère leur authenticité et contribue à leur attractivité touristique.  Fragile, soumis aux aléas climatiques et à l’usure du temps, sa préservation constitue un enjeu pour l’animation et la vie de nos territoires. Telle était d’ailleurs l’intuition de l’ancien sénateur Jean-Paul Hugot qui avait appelé à la nécessité de constituer une structure dédiée à la protection du patrimoine non protégé. Sa traduction législative fut novatrice car elle rompait avec un principe né de la Révolution selon lequel le patrimoine est l’affaire exclusive de l’État.

Les 80 photographies exposées le long de la rue de Médicis témoignent de toute la diversité et la richesse du patrimoine de notre pays. Nombre de ces clichés évoquent le patrimoine de proximité que sont les lavoirs, les églises, les moulins, les maisons, les fermes, les petits châteaux, qui jalonnent nos paysages et bordent nos routes. Ils sont l’âme et l’identité de nos villes, de nos villages et de nos campagnes. Tous ces bâtiments, tous ces lieux racontent l’histoire de notre pays, de ses traditions et de ses coutumes. Les gestes de la vie quotidienne des hommes et des femmes d’autrefois sont ainsi inscrits dans la pierre et résonnent encore aujourd’hui dans nos mémoires. La préservation du patrimoine répond aussi à des enjeux sociaux et économiques puisque s’y attachent des métiers artisanaux et des savoir-faire qui se transmettent de génération en génération.

Je vous invite à découvrir ces remarquables photographies qui racontent vingt ans de protection du patrimoine et de mobilisation des populations autour de ces lieux de mémoire, de culture et de vie.

Gérard LARCHER

 

 

Informations pratiques