Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Avec cette nouvelle exposition, le Sénat propose sur les grilles du jardin du Luxembourg un voyage dans nos territoires et dans le temps, pour commémorer la 100e édition du Tour de France.

Course favorite des Français, suivie dans le monde entier, cette épreuve, aussi sportive qu’épique, couvre, en 2013, 3500 kilomètres à travers la France métropolitaine après, pour la première fois de son histoire, s'être élancée de Corse. Chacun connaît la Grande Boucle, le rendez-vous de l’été et des vacances. Le monde entier nous l’envie parce que c’est la compétition cycliste la plus prestigieuse, la plus populaire et la plus mythique.

Les amateurs ont leur favori parmi les champions. Quelques-uns, comme Robic, Bobet, Darrigade, Anquetil, Poulidor, Merckx ou Hinault ont inscrit leur nom au panthéon du cyclisme.

Fasciné, le public vient en masse sur le parcours, souvent en famille ou entre amis, admirant la pugnacité des coureurs qui affrontent la pluie, le soleil, les chutes, les terribles coups de pompe… Les redoutables étapes de montagne, le suspense des courses contre la montre, les sprints au coude à coude sur la ligne d’arrivée font partie de la légende du Tour, qui a aussi connu quelques drames. Par-delà l’aspect sportif, parfois malheureusement sujet à controverses, chacun se laisse aussi happer par la beauté et la diversité des paysages de France.

C’est à ce parcours rétrospectif et instructif, entre sport, histoire et géographie que le Sénat vous invite aujourd’hui.

Jean-Pierre BEL
Président du Sénat

Au cœur des territoires. La course cycliste qu’est le Tour de France inspire et célèbre l’exploit sportif. Mais l’âme de l’épreuve, son ancrage dans l’histoire et la culture du pays, tiennent avant tout à la richesse et à la diversité des régions, des campagnes et des villes de France. Le Tour goûte depuis plus d’un siècle avec le même bonheur son périple annuel, ses rencontres avec des spectateurs attachés à leur identité, à des aires géographiques variées. Il se retrouve maintenant invité par l’institution de la République qui symbolise et qui concerne au mieux cette diversité spatiale. Pour l’année de la 100e édition, nous recevons comme un honneur la place qui est accordée au Tour de France, appelé à s’exposer sur les grilles du palais du Luxembourg.

Le Sénat, offre ici au Tour une nouvelle expérience de partage, sur un site aussi prestigieux qu’emblématique de nos valeurs communes. Avec les 80 clichés sélectionnés, parmi une production photographique quasi infinie, nous poursuivons notre vocation de guide. Comme nous le faisons chaque mois de juillet pour les spectateurs des 190 pays qui reçoivent les images des montagnes, des champs et des clochers que le peloton croise sur sa route. Car le Tour et la France, la plus grande course du monde et son théâtre, vivent une relation unique en son genre.


Christian Prudhomme
Directeur du Tour de France

 


En savoir plus