Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Journée du Livre d'histoire - Les débats
Logo : France Inter Logo : Le Parisien Logo : Le Point Logo : Pariscope Logo : L Histoire Logo : Elle Logo : Public sénat Logo : Toute l Histoire Logo : Au Féminin.com Logo : Metrobus Logo : Ofup Logo : INA Logo : Université Paris I Logo : Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Logo : Sciences Po Logo : Gibert Jeune Logo : Café Babel .com Logo : Dirigeantes
Logo : France Inter Logo : Le Parisien Logo : Le Point Logo : Pariscope Logo : L Histoire Logo : Elle Logo : Public sénat Logo : Toute l Histoire Logo : Au Féminin.com Logo : Metrobus Logo : Ofup Logo : INA Logo : Université Paris I Logo : Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Logo : Sciences Po Logo : Gibert Jeune Logo : Café Babel .com Logo : Dirigeantes

logo : Université Paris 1 11 h 00 - Débat n° 1 : Femmes, histoire d’une conquête inachevée

Illustration : Journée du Livre d'histoire 2004 Du combat des suffragettes à celui des chiennes de garde, le XXème siècle restera, dans la mémoire collective, celui où les femmes ont su conquérir les conditions de leur autonomie. Même si les avancées réalisées au cours du dernier siècle (droit de vote, droit au travail, droit à la contraception…) marquent un bouleversement de la condition féminine dans nos sociétés, elles ne sont que le fruit d’une volonté d’émancipation toujours plus forte de femmes, qui, au prix de luttes individuelles ou collectives et de mobilisations spectaculaires, ont contribué à l’amélioration progressive de leur condition. Les combats pour l’émancipation féminine forment une histoire fragmentée, qui oscille entre périodes de silences et de reflux, et de manifestations d’envergure et de victoires fragiles.
Il paraît essentiel de revenir sur cette longue histoire de l’émancipation des femmes pour comprendre quelles ont été les motivations et les revendications principales de ces femmes. Comment se sont-elles battues pour accéder à leurs droits et forcer les obstacles que la société, construite par et pour les hommes, avaient dressés devant elles ?

Présidé par Lucien Neuwirth, Sénateur honoraire

Animé par Patrice Gélinet, Journaliste à France Inter.
Producteur et animateur de l'émission quotidienne « 2000 ans d’histoire »

Avec

Christine Bard Professeure à l'université d'Angers, membre du comité de rédaction de Clio, Histoire, femmes et société. Présidente-fondatice de l’association Archives du féminisme
Arlette Farge Directrice de recherches au CNRS et professeure à l’EHESS
Annie Goldmann Sociologue, professeure à l’EHESS
Khalida Toumi-Messaoudi Ministre de la Culture de la République Algérienne démocratique et populaire
Violaine Sebillotte-Cuchet Maître de conférences en Histoire ancienne à l'Université Paris I
Apportez votre contribution au débat par courriel : histoire@senat.fr

logo : EHESS 15 h Débat n° 2 : Livre Blanc de la condition de la femme dans le monde

Illustration : Journée du Livre d'histoire 2004 La situation faite aux femmes dans de nombreuses parties du globe est loin d’être enviable.
Même dans les sociétés où elles sont « libérées » et notamment en France la prostitution, les mariages forcés, l’excision, les tournantes et autres abus sexuels montrent que l’obscurantisme et la brutalité n’ont pas été définitivement relégués aux oubliettes de l’histoire. Si l’on franchit les limites de l’hexagone la place des femmes dans les pays en développement demande toute notre attention. Souvent prisonnières de visions traditionalistes dans des sociétés de type patriarcales elles paraissent néanmoins être le véritable moteur de la croissance économique et de la sortie de la misère, comme le montrent les nombreuses expériences de micro-financement menées de par le monde. C’est ce portrait général entre misère de la condition et avenir de la planète qu’il faut essayer de dresser pour comprendre à quoi ressemblent les femmes d’aujourd’hui.

Présidé par Monique Cerisier ben-Guiga
Sénatrice, Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Membre de la Délégation du Sénat aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Animé par Michèle Cotta, Editorialiste à la chaîne Toute l'Histoire

Avec

Khadidiatou Diallo Présidente du Groupe des Femmes pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles de Belgique
Françoise Gaspard Sociologue, maître de conférences à l’EHESS et membre du Comité CEDAW (pour l'Elimination de toutes les Formes de Discrimination Contre les Femmes) à l’ONU
Dina Kawar Ambassadrice du Royaume de Jordanie
Azadeh Kian-Thiebault  Maître de conférences à l’Université Paris VIII - spécialiste du monde iranien
Yves Lacoste Géographe, directeur de la revue Hérodote
Emmanuelle Piet Médecin, Présidente du collectif féministe contre le viol
Stéphanie Tawa Lama Rewal Chercheuse au CNRS-EHESS.Spécialiste de la condition de la femme en Inde
Apportez votre contribution au débat par courriel : histoire@senat.fr

logo : Sciences Po 15h30 Débat n° 3 : Être femme, en France, aujourd’hui

Illustration : Journée du Livre d'histoire 2004 Dans notre pays, comme dans tous les pays occidentaux, le principe d’égalité entre les droits de l’homme et les droits de la femme est un des plus grands acquis du XXème siècle. Si personne ne songe à le remettre véritablement en cause, son application dans les faits laisse encore très largement à désirer : six ans après le vote de la loi sur la parité, seules 13 % des parlementaires sont des femmes, quand elles représentent 51,4 % de la population française. En milieu professionnel, à travail égal, elles sont (en moyenne) payées 25 % de moins que leurs collègues masculins, et, alors qu’elles sont plus nombreuses à effectuer des études supérieures, les femmes sont plus touchées par le chômage. Si les postes à haute responsabilité ne leur sont plus inaccessibles, les atteindre relève encore souvent du défi permanent. Dans le domaine privé enfin, les violences domestiques s’exercent plus de neuf fois sur dix à l’encontre des femmes. Pourquoi continuent-elles d’être les victimes d’une société qui a pourtant beaucoup évolué ? Le combat pour la réduction des inégalités a-t-il une chance de prendre fin un jour ? Et qu’en est-il du quotidien, en entreprise ou en politique ?

Présidé par Gisèle Gautier
Présidente de la Délégation du Sénat aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Animé par Caroline Brun, Rédactrice en chef du Parisien et d'Aujourd'hui en France

Avec

Clémentine Autain Conseillère de Paris, adjointe au maire de Paris en charge de la Jeunesse
Anne-Marie Idrac Ancienne Secrétaire d’Etat, Présidente de la RATP
Dominique Méda Sociologue, spécialiste de la vie politique, a mené une étude sur la place des femmes dans le monde du travail
Janine Mossuz-Lavau Directrice de recherche au CEVIPOF
Danièle Rousseau Présidente de l’association « Dirigeantes »
Liliane Carriou Marin pêcheur
Hanifa Chérifi Ancien Membre de la Commission Stasi

Apportez votre contribution au débat par courriel : histoire@senat.fr

17 h 30 Débat de clôture Hémicycle du Sénat : Les femmes aux avant-postes de la démocratie

Illustration : Journée du Livre d'histoire 2004 Douze grands témoins » seront invités, dans un Hémicycle réunissant 321 femmes issues de tous les horizons, à apporter leur propre témoignage.

Présidé par Christian Poncelet
Président du Sénat

Animé par Laure Adler
Historienne, Directrice de France Culture

Grands témoins pressentis :

Michèle Alliot-Marie Ministre de la défense
Nicole Ameline Ministre de la parité et de l’égalité professionnelle
Sylviane Dulioust Directrice du SAMU de Charente-Maritime
Claudie Haigneré Ministre déléguée aux Affaires européennes, auprès du ministre des Affaires étrangères
Dina Kawar Ambassadrice du Royaume de Jordanie
Anne Lauvergeon PDG d’Areva
Gaëlle Maltret Marin pêcheur. Responsable du comité local des pêches
Khalida Toumi-Messaoudi Ministre de la Culture de la République Algérienne
Anne-Sophie Pastel Présidente d'Aufeminin.com
Ségolène Royal Présidente de la région Poitou-Charentes
Valérie Toranian Directrice de la rédaction du magazine ELLE
Apportez votre contribution au débat par courriel : histoire@senat.fr

Retour à l'accueil