Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Image : RSA 2010

Les rencontres sénatoriales de l'apprentissage
11 mai 2010

Image : vidéos du colloque

Les vidéos
Image : caméra

On en parle

Voir le programme

Lire le communiqué de presse


Voir le site Sénat entreprises

Gérard Larcher, Président du Sénat Gérard LARCHER, Président du Sénat.
Quand un apprenti français rencontre un apprenti allemand…. Et que ça se passe au Sénat. Que se disent-ils ?

Et bien ils seront 160 jeunes Allemands et Français à se retrouver au Palais du Luxembourg le 11 mai pour la 11ème édition des Rencontres Sénatoriales de l’Apprentissage. Ils viennent de Hanovre ou de Berlin, de Dordogne ou de Moselle et vont échanger sur leurs expériences, les qualités et les faiblesses de leur formation, en France et en Allemagne.

Avec l’APCM, le Sénat ouvre ainsi ses portes à ses jeunes et à leurs formateurs qui vont au cours d’une journée interpeller deux Secrétaires d’Etat, Laurent Wauquiez, chargé de l’Emploi et Hervé Novelli, chargé du commerce et de l’artisanat, en mettant en avant leurs regards différents de chaque côté de la frontière.

Avec une orientation précoce des élèves, le rôle déterminant des entreprises et une coordination par bassins d’emploi, le modèle allemand demeure une référence avec 1,6 million de jeunes en apprentissage. Mais la France progresse en valorisant de plus en plus cette voie d’excellence et l’ambition qu’elle affiche pour 2015 de former un jeune sur cinq par l’alternance est réalisable.
Alors, il faut continuer. Informer les jeunes et leurs parents que les perspectives de trouver un emploi sont plus fortes pour un apprenti que pour un lycéen, offrir des possibilités de mobilité en créant un « Erasmus des apprentis ». C’est la raison d’être de ces Rencontres.