Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Sénat : Retour à l'accueil du site www.senat.fr Prix des Lecteurs du Livre d'Économie 2006
Accueil Forum de participation Présentation de la Journée du Livre d'Économie

couverture du livre
Voyage aux pays du coton,

de Erik ORSENNA (Fayard)

Avis de RINGO ECN1 (21/02/2007) :
Grâce à une petite boule magique de matière blanche , Erik Orsenna propose un magnifique voyage initiatique pour qui souhaite approcher les enjeux économiques du Monde qui nous entoure... A lire, rêver et méditer.

Avis de ESDL1 (21/12/2006) :
J'ai été transporté par l'univers cosmique et la vision fantasmagorique de l'économie.

Avis de ESDL1 (21/12/2006) :
tres bon livre

Avis de Sophie Cerruti (21/12/2006) :
La vie, la culture, les voyages... tout ce que j'aime

Avis de ARCHE DES ARTS (20/12/2006) :
C'est un voyage qui nous fait rêver et en même temps souhaiter que la fleur de coton devienne à la mode pour faire connaître ces petits producteurs.

Avis de Véronique Sarfati (20/12/2006) :
C'est la première fois que je lis un livre d'économie avec autant de plaisir et de curiosité; tout ce qu'on pensait savoir, on le redécouvre avec un regard émerveillé et tellement logique. Merci

Avis de BOUSSARD Alain (19/12/2006) :
Un "non-économiste"qui nous fait comprendre comment les pays "riches"(et leurs multinationales surpuissantes) entretiennent le sous-développement et s'accaparent la plus-value au détriment des petits producteurs.

Avis de pierre masson (18/12/2006) :
Après les grandes sommes théoriques de nombreuses "autorités de la pensée économique", voilà du concret :un mélange d'histoire, de sociologie et de découverte des modes de vie pratiques de beaucoup d'êtres qui ont vécu et vivent sur notre planète BRAVO

Avis de SIMON Geneviève (07/12/2006) :
le meilleur livre est-il celui qui est le plus accessible? La fibre naturelle du titre vous mène à la complexité du monde,la transversalité de l'univers marchand et l'interdépendance des pays.L'esthétique des mots et autre maux fait de ce livre un voyage culturel dans l'univers cruel de la mondialisation.

Avis de somnambulie (30/11/2006) :
Partir de la simplicité d'un bout de coton pour esquisser la complexité de l'économie mondiale, nous promener aux quatre coins de la planète pour nous montrer sa richesse et sa beauté, voilà des objectifs ambitieux que M. Orsenna a relevé. Plus que de la vulgarisation c'est un cours magistral qui nous place au coeur de la matière.

Avis de ANDRIAM (25/11/2006) :
La dominance de l'impression orientale sur la couverture et la grande place qu'occupe "l'utilité du coton", comme il me semble,l'équivalent de "l'histoire de la Chine" dans l'évolution du monde annoncet-elles une revanche surle destin "Stop à mon exploitation sans Reconnaissance tout azimut".

Avis de ASTREE (25/11/2006) :
c'est un bel exemple de mondialisation qui met en évidence que nous n'existons que par les autres.

Avis de MONTEL Martine (23/11/2006) :
Un grand plaisir pour un sujet ardu, merci

Avis de SERRE Marc (21/11/2006) :
l'exemple de la culture puis de l'industrie du coton est vu à l'échelle mondiale. Les conclusions de cet ouvrage concernant le coton sont valables pour presque toutes les cultures le commerce et les industrie je choisi ce livre comme le meilleur de la sélection proposée.

Avis de fetfet (19/11/2006) :
fascinant...intelligent...drôle...très instructif et ...pourtant un sujet difficile à aborder : la Mondialisation. Un vrai plaisir.


Sélection du comité scientifique (accès aux fiches de lecture) Accès à la page de vote Accès à la page de vote
P.Artus - M-P. Virard

Comment nous avons ruiné nos enfants

Les mouvements sociaux de 2005 et 2006 ont révélé une crise profonde : les nouvelles générations sont plongées dans un grand désarroi (...)

A. Chieng

La pratique de la Chine


Une tentative foncièrement nouvelle d'aborder la Chine - entre l'économie et le savoir. (...)

D. Cohen

Trois leçons sur la société post-industrielle

Qu'est-ce qui a changé dans le capitalisme ces trente dernières années ? Comment est-on sorti de l'économie industrielle et (...)

Retour à l'accueil du site www.senat.fr Prévenez vos amis par courriel